Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Allier: le Secours Populaire a toujours besoin d'aide pour aider les autres

-
Par , France Bleu Pays d'Auvergne

Le Secours Populaire de l'Allier at accueilli 20% de personnes aidées en plus pendant le confinement et tire le bilan de ces deux mois de mobilisation.

Le Secours Populaire
Le Secours Populaire

La situation n'était déjà pas extraordinaire avant le confinement, la crise sanitaire n'a évidemment rien arrangé. Mi-mars, le Secours Populaire de l'Allier aidait 3.900 personnes dans ses douze structures réparties dans le département, il a fallu en ajouter un peu plus de 700 depuis. Une augmentation sans précédent dans l'Allier, qui a nécessité une mobilisation très forte des bénévoles. Ils ont assuré les distributions d'aides alimentaires et inventé de nouveaux modes de distribution (drive, sur rdv, etc...), toujours dans le respect des règles sanitaires.

Parmi les nouveaux inscrits, des profils qui reviennent souvent comme les familles monoparentales mais aussi des personnes en chômage partiel, des entrepreneurs sans travail ou bien des familles dont les enfants mangent habituellement à la cantine et qui n'avaient plus de quoi se nourrir. C'est une partie de la population bourbonnaise qui a basculé dans la précarité.

Un appel aux dons

Le Secours Populaire a puisé dans ses réserves pour pouvoir faire face à l'urgence mais aujourd'hui, la Fédération Départementale de l'Allier a déjà consommé deux tiers du fond d'aide européen, sa principale ressource.  Finir l'année relève d'une gageure impossible à tenir. C'est pour cela que le Secours Populaire lance un "appel à toutes ceux et toutes celles qui veulent poursuivre l'action et agir par des actes". Cela peut être un appel aux dons ou tout autre moyen de faire preuve de solidarité.

Un des éléments réconfortant de cette crise, c'est l'afflux de bénévoles. 60 nouveaux bénévoles sont venus prêter main forte pendant la crise et la plupart d'entre eux ont décidé de poursuivre leur engagement auprès des 450 bénévoles de l'Allier, même s'ils ont reprise le travail. Certains sont issus du milieu médical, ce qui permet au Secours Populaire de l'Allier d'envisager de lancer un pôle santé. Il pourrait commencer à fonctionner à la rentrée prochaine.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu