Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Allopneus : 46 postes supprimés dans le Pas-de-Calais au profit de Valence

lundi 18 juin 2018 à 5:19 Par Elodie Vergelati, France Bleu Drôme Ardèche

Allopneus va fermer son entrepôt de Oignies, dans le Pas-de-Calais d'ici la fin de l'année...Pour concentrer toutes ses activités à Valence. Le site drômois va récupérer 46 postes.

La plateforme logistique de Valence va récupérer les activités du dépôt de Oignies qui doit fermer à la fin de l'année.
La plateforme logistique de Valence va récupérer les activités du dépôt de Oignies qui doit fermer à la fin de l'année. © Radio France - Emmanuel Champale

Valence, France

Le leader de la vente de pneus en ligne voit son avenir exclusivement dans la Drôme. D'ici la fin de l'année, Allopneus va regrouper toutes ses activités à Valence, sur la plateforme logistique ouverte il y a six mois, à l'automne 2017, sur la zone de la Motte. L'entrepôt de Oignies, dans le Pas-de-Calais doit fermer. 46 personnes vont perdre leur emploi. 

Valence ou un licenciement

La direction d'Allopneus a proposé aux 46 employés de Oignies de tout quitter pour Valence. Une seule personne a accepté. "C'est un coup de massue, on ne s'attendait pas à une fermeture", explique Stéphane, salarié et syndiqué Force Ouvrière. "D'autant que l'entreprise dégage des bénéfices", souligne-t-il. 1,8 million d'euros en 2017 d'après la direction. Le plan de sauvegarde de l'emploi est en cours de négociation. D'après la direction d'Allopneus, un logisticien du groupe Leroy Merlin serait intéressé pour reprendre le site de Oignies et avec, ses salariés. 

"Conserver deux entrepôts n'est pas rentable, la direction d'Allopneus"

Allopneus a fait son choix. Dans un contexte concurrentiel, "il n'est pas rentable de conserver deux entrepôts, un au nord, un au sud", nous a-t-elle expliqué. Pourtant, l'idée de départ, c'était bien de pouvoir s'appuyer sur deux dépôts miroirs. "Mais le surcoût du dispositif a été mal calculé au préalable", reconnaît Allopneus. Désormais, toute la stratégie de l'entreprise repose sur la Drôme. Un secteur "stratégique, le marché du pneu hiver et du pneu moto y est plus porteur", avance la direction. Qui, en se développant dans la Drôme, ambitionne de conquérir le marché espagnol.