Économie – Social DOSSIER : Alstom Transport à Belfort : encore un avenir ?

Alstom : "L'option de la fermeture n'a jamais été envisagée " affirme Marie-Guite Dufay, présidente de la région

Par Hajera Mohammad, France Bleu Belfort-Montbéliard et France Bleu Besançon mercredi 14 septembre 2016 à 9:04

Marie-Guite Dufay, présidente de la région Bourgogne Franche-Comté
Marie-Guite Dufay, présidente de la région Bourgogne Franche-Comté © Radio France -

La polémique enfle sur le dossier Alstom à Belfort. Gouvernement et opposition se renvoient la balle. Le premier affirme n'avoir jamais été courant du projet du constructeur ferroviaire, la deuxième affirme le contraire.

L' annonce de la fin de la production des trains à Belfort, le 7 septembre dernier, a fait l'effet d'une bombe. Il faut dire que personne ne s'y attendait, que ce soit les salariés, les syndicats, les élus locaux ou le gouvernement, malgré le contexte de baisse de commandes.

Mais depuis plusieurs jours, les différents camps politiques se renvoient la balle. Les élus locaux reprochent au gouvernement de ne pas avoir agi malgré les alertes lancées."Depuis l'été 2015, nous agissons et alertons le gouvernement avec l'ensemble des parlementaires concernés sur le site Alstom...." , affirme Cédric Perrin, sénateur du Territoire de Belfort, dans un communiqué signé également par Damien Meslot, le député-maire Les Républicains de Belfort et par Michel Zumkeller, député UDI du Territoire.

L'option de la fermeture du site n'a jamais été envisagée - Marie-Guite Dufay, présidente de la région Bourgogne Franche-Comté

Des accusations balayées par Marie-Guite Dufay, la présidente (PS) de la région Bourgogne Franche-Comté. " L' option de la fermeture du site n'a jamais, jamais été évoquée" affirme-t-elle sur France Bleu Belfort Montbéliard. "L' année dernière, la région Franche-Comté, était même en contact avec Alstom pour électrifier une voie ferrée  qui permet la maintenance des trains de l'usine. Quand on imagine ce type d’investissement, ce n'est pas pour fermer le site" explique l'élue.

LIRE AUSSI :

Arnaud Montebourg rencontre les syndicats à Belfort

Le site d'Alstom Belfort est devenu un véritable enjeu de campagne, à huit mois de la présidentielle. Arnaud Montebourg, ex-ministre de l'Économie de François Hollande, candidat à l'Élysée se rend sur le site d'Alstom Transport à Belfort, ce mercredi après-midi pour rencontrer les syndicats.

Marie-Guite Dufay : "On doit dans notre pays, inventer des solutions pour protéger les salariés"