Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social DOSSIER : Le plus de l'info de France Bleu Belfort Montbéliard

Alstom : une histoire de fusions et d'acquisitions

mercredi 27 septembre 2017 à 18:25 Par Nicolas Wilhelm, France Bleu Belfort-Montbéliard et France Bleu

L'allemand Siemens va donc devenir le premier actionnaire d’Alstom. Depuis 1928, l’histoire de la société française a été marquée par des fusions et acquisitions. Sa privatisation en 1986 a été déterminante.

Alstom s'apprête à devenir Siemens Alstom
Alstom s'apprête à devenir Siemens Alstom © Maxppp - maxppp

Belfort, France

Officialisée ce mardi, cette alliance avec le géant allemand équivaut à la chute de la dernière branche de l'arbre Alstom selon plusieurs observateurs, les syndicats notamment. Pendant des années Alstom a été LE symbole de la modernisation du pays (TGV, centrales nucléaires, construction électrique, turbines, …). L'aventure industrielle commence en 1928.

Quand l’histoire bégaye

La création d’Alstom est déjà née d'une fusion entre la Société Alsacienne de Constructions Mécaniques et la Compagnie française pour l'exploitation des procédés Thomson-Houston. En 1976, Alsthom absorbe les Chantiers de l'Atlantique et devient Alsthom Atlantique.. Deux ans plus tard en 1979, on assiste à un nouveau mariage avec le britannique GEC ce qui donne Gec-Alsthom. « Ces fusions et acquisitions sont dans les gênes historiques de la constitution du groupe Alstom. Il a été d’abord un prédateur. C’est sur ses sites qu’on agrégeait des compétences et des savoir-faire. Désormais, c’est l’inverse. Alstom est né par l’annexion de l’Allemagne. Aujourd’hui, on retourne en Allemagne, c’est un clin d’œil de l’histoire » explique Pierre Lamard, professeur d'histoire industrielle à l'UTBM, Université de Technologie de Belfort Montbéliard.

Belfort a compté jusqu’à 12 000 ouvriers

Le coeur d'Alstom, c'est Belfort qui a compté jusqu'à 12 000 ouvriers dans les années 50. Une histoire marquée par de grandes grèves. Et par la perte du H dans Alsthom lors de l'introduction en bourse en 1998. Alstom sans H, c'était plus vendeur, pensait alors le service marketing. Ce qui n'a pas été du goût des syndicats qui considéraient à l'époque que ce H était celui des Hommes qui ont fait grandir la société.

Années 80 : le ciel s’assombrit

En 1982 soit un an après l'arrivée au pouvoir de François Mitterrand, Alsthom est nationalisée. Mais la gauche perd les élections législatives. Mitterrand nomme Chirac à Matignon. C’est la cohabitation. Résultat : Alsthom est privatisée. « C’est de là que débute le déclin d’Alsthom. Une nouvelle génération de dirigeants arrive. Des gens axés sur les bénéfices à court terme et plus du tout sur les aspects techniques. C’est à cette époque que commence ce que j’appelle le saucissonnage d’Alsthom. Le groupe va être découpé en plusieurs filiales ce qui permettra plus facilement de les vendre. Ca va surtout affaiblir les syndicats, obstacles majeurs à la vente » analyse René Grillon, co-auteur de deux ouvrages sur l'Histoire du "Mouvement ouvrier dans le Territoire de Belfort.

Un coup fatal pour Belfort ?

" Siemens prend la main, c'est la fin d'Alstom à Belfort" craint René Grillon. L'américain GE a déjà racheté la branche énergie en 2014 et le démantèlement du ferroviaire est un risque, avancent certains observateurs. Il y a eu l'an passé une première tentative avec le projet de transfert vers Reichshoffen en Alsace. Cette fois, l'essai pourrait être transformé…

L'histoire mouvementée d'Alstom. - Visactu
L'histoire mouvementée d'Alstom. © Visactu