Économie – Social

Altia La Souterraine et Bessines en redressement judiciaire

Par Lucie Thuillet, France Bleu Creuse et France Bleu Limousin mardi 29 avril 2014 à 10:50

Lundi 28 avril, le tribunal de commerce de Paris a placé les deux usines limousines d'emboutissage en redressement judiciaire avec une période d'observation de 15 jours. Ce mardi 29 avril, des représentants des salariés sont reçus au ministère de l'économie.

Pendant les deux prochaines semaines, un administrateur judiciaire va examiner les comptes, les dettes notamment, tandis qu'un autre mandataire va solliciter l'assurance garantie des salaires. Les 500 salariés limousins devraient donc pouvoir toucher leurs payes d'avril. Le tribunal de commerce de Paris, lui, réexaminera la situation le 12 mai. 

Maitre Jean Louis Borie, l'avocat du comité d'entreprise d'Altia La Souterraine

Altia : L'Etat a une carte à jouer, les constructeurs automobiles aussi selon Maitre Borie

Pour les syndicats CGT et FO, c'est une première étape, étape qu'ils réclamaient pour sortir du giron de Transatlantic Industries. Une délégation de représentants des salariés sera reçue ce mardi 29 avril à 18h au ministère de l'Économie, par le cabinet d'Arnaud Montebourg. Ce sera le cas aussi des constructeurs automobiles PSA et Renault.

Des élus locaux rencontreront mercredi des membres du cabinet d'Arnaud Montebourg

 

"Ce redressement judiciaire était très attendu " selon Patrick Brun, délégué CGT chez Altia la Souterraine

Partager sur :