Économie – Social

Altifort reprend le site de Pentair à Ham : 100 emplois sauvés

Par Marie-Gaëtane Comte, France Bleu Picardie lundi 31 octobre 2016 à 17:07

100 salariés seront repris par Altifort
100 salariés seront repris par Altifort © Radio France

Altifort reprend le site de Pentair à Ham, dans l'est de la Somme. L'accord a été signé ce lundi. C'est ce qu'annonce la direction du site de robinetterie industrielle dans un communiqué. Altifort s'engage à reprendre 100 des 129 salariés sur le site de Ham.

Altifort reprend le site de Pentair à Ham. L'accord a été officiellement signé ce lundi matin. Dans un communiqué, le groupe Pentair Valves & Controls annonce que l'accord est "le fruit de la mobilisation des équipes de Pentair et Altifort engagées dans la conduite et la finalisation des négociations, avec le soutien des pouvoirs publics". Altifort s'engage à reprendre 100 personnes sur le site de Ham et "à contribuer à pérenniser le site par un plan d'investissement et le développement de son réseau commercial en lien avec Pentair." Actuellement 129 personnes travaillent sur le site de Ham. Le plan social qui a été validé mi-octobre par la direction régional du travail prévoit une trentaine de départs en pré-retraite ou de départs volontaires. Une dizaine de personnes auraient déjà retrouvées un CDI. Le but est d'éviter le licenciement économique.

La finalisation de la transaction est prévue entre fin 2016 et début 2017

Il reste encore plusieurs étapes juridiques. La nouvelle va être annoncée mercredi matin aux salariés qui font le pont de la Toussaint. L'association de soutien aux salariés, qui organise des actions régulières les mercredis va distribuer des cookies sur le site de Ham dès 7h du matin. Des cookies confectionnés par les enfants des membres du comité et des salariés de Pentair.

Les salariés se disent soulagés, tout comme les politiques

Altifort, est une société industrielle spécialisée dans le BTP, basée à Coupru, dans l'Aisne, emploie 146 personnes et réalise un chiffre d'affaire de 20 millions d'€.

Partager sur :