Économie – Social

Altis : l’allemand X-Fab choisi pour la reprise de l’entreprise

Par Virginie Pironon, France Bleu Paris Région vendredi 30 septembre 2016 à 17:50

De 1000 salariés, le site pourrait passer à 800 dans les années qui viennent
De 1000 salariés, le site pourrait passer à 800 dans les années qui viennent - Altis

Les 1000 salariés du site d’Altis, à Corbeil-Essonnes, enfin fixés sur leur sort. Le fabricant de puces électroniques, ex-IBM, était en redressement judiciaire depuis le 4 août dernier. Le tribunal de commerce de Paris a tranché ce vendredi après-midi en faveur de l’Allemand X-Fab.

C’est une reprise attendue et -de source proche du dossier- de loin, la meilleure par rapport aux Chinois. X-Fab, dont le siège est à Erfurt, en Allemagne, se serait engagé à maintenir l’emploi et développerait un projet sur 10 ans dans le secteur automobile, pour les voitures connectées. De quoi tourner la page sereinement pour le millier de salariés selon Michel Contesse de la CFDT, qui se dit satisfait : « c’est le repreneur qui a le meilleur projet pour la pérennité du site, et un maintien de tous les emplois pour une durée de 5 ans ».

Point de vue plus nuancé du côté de la CGT

X-Fab s’est bien engagé selon le syndicat à investir sur le site, en revanche, ce serait plus flou côté emploi : « il va y avoir de toute façon des modifications dans la structure des effectifs », détaille Annick Jeannette Stiti. De 1000 salariés, le site pourrait passer à 800 dans les années qui viennent, mais la CGT relativise : « avec l’offre chinoise, les coupes auraient été plus importantes. »

Partager sur :