Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Amazon arrive en Béarn : une plateforme logistique doit s'implanter près de Pau

-
Par , France Bleu Béarn Bigorre
Morlaas

Le géant de la vente en ligne prévoit l’implantation d’une plateforme sur des terrains situés sur les communes de Morlàas et de Buros, sur la zone d’activité de Berlanne, au nord-est de Pau, ce qui pourrait créer "entre 50 et 80 emplois". Mais ce projet, à peine dévoilé, est déjà critiqué.

Un entrepôt logistique d’Amazon, ici à Annecy (Haute-Savoie)
Un entrepôt logistique d’Amazon, ici à Annecy (Haute-Savoie) © Radio France - Richard Vivion

Cette plateforme logistique qui doit s'implanter en Béarn est une "agence de livraison", comme il en existe 16 actuellement en France pour Amazon. Un pôle destiné à réceptionner, trier et envoyer les colis en local, ce qui est appelé aussi dans le jargon "une messagerie au dernier kilomètre", comme l'indique le compte-rendu de la séance du 15 octobre du conseil de la communauté de communes Nord-Est Béarn. L'entreprise Amazon indique que "ce projet n’en est qu’à ses premières étapes" et ce "pour répondre à la demande des clients et fluidifier la chaîne logistique".

La vente des terrains validée par les élus locaux

Les élus locaux ont validé le projet en votant la vente des terrains, deux parcelles qui représentent en tout 40 000 m² environ. Le groupe Amazon occupera une partie, alors qu'un transporteur doit aussi s’installer sur cette zone très stratégique, à deux pas de l’autoroute A64. C'est à cet endroit qu'une bretelle doit voir le jour ces prochaines années et doit faciliter l'accès pour les camions qui viendront livrer les colis. Des arguments sans doute mis en avant par les élus du territoire, qui sont allés en région parisienne, début octobre, pour défendre ce dossier. Les élus espèrent en retour récupérer de la taxe professionnelle et créer de l’emploi en local. "Entre 50 et 80 emplois", selon l'entreprise Amazon. Tout dépendra de la taille du projet, qui n'est pas encore arrêtée.

Une manifestation contre ce projet organisée dès ce mercredi

Sauf que cette implantation d’Amazon ne plait à tout le monde. Des militants altermondialistes de l’association Attac ont manifesté ce mercredi matin à Billère. Ils estiment que cette implantation viendrait tuer le commerce local et dénonce également l'évasion fiscale du géant américain. Ils prévoient de multiplier les actions ces prochains jours, notamment ce vendredi sur le marché de Morlàas.

Une trentaine de militants d'Attac ont manifesté ce mercredi à Billère.
Une trentaine de militants d'Attac ont manifesté ce mercredi à Billère. © Radio France - Mathias Kern

De son côté, l'élu écologiste, Jean-François Blanco dénonce le "modèle Amazon" basé, selon lui, "sur le développement à outrance des transports, bien sûr, dangereux pour le climat. Mais il est, aussi, l’ennemi du tissu économique local et des emplois qui en dépendent."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess