Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Amazon ferme tous ses entrepôts en France pendant cinq jours

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Paris, France Bleu, France Bleu Drôme Ardèche, France Bleu Occitanie, France Bleu Picardie, France Bleu Nord, France Bleu Orléans

Condamné par le tribunal judiciaire de Nanterre ce mardi à "ne se limiter qu'à la commercialisation des produits essentiels", l'entreprise de livraison américaine a décidé de fermer ses six entrepôts en France jusqu'au lundi 20 avril inclus.

Amazon va fermer ses six entrepôts en France pendant cinq jours.
Amazon va fermer ses six entrepôts en France pendant cinq jours. © Maxppp - Vincent Isore

Amazon va fermer l'ensemble de ses entrepôts en France pendant cinq jours. Cette suspension d'activité fait suite à la décision du tribunal judiciaire de Nanterre ce mardi qui obligeait le géant américain de la livraison "à commercialiser seulement des produits essentiels" (produits hygiéniques, alimentaires et médicaux). En Île-de-France, l'entrepôt de Brétigny-sur-Orge est concerné. Ce dernier compte 3.000 salariés.

À lire aussi : VIDÉOS – Visite du nouveau centre Amazon de Brétigny-sur-Orge

Fermeture des six entrepôts, dont deux en Île-de-France

Ce mercredi matin, Amazon se disait "perplexes de la décision du tribunal judiciaire de Nanterre". L'entreprise américaine a décidé ce mercredi de fermer l'ensemble de ses entrepôts en France, indique un document que France Bleu Paris a pu consulter "à compter du jeudi 16 avril après la fin de poste de l’équipe du matin, au plus tard, et pour une durée initiale de 5 jours, soit jusqu’au lundi 20 avril inclus", souligne le document. 

Les salariés de l'entrepôt situé à Brétigny -sur-Orge sont soulagés de cette décision. "On voulait qu'Amazon ferme cet entrepôt", témoigne l'une des salariés. "Dans l'entrepôt on est confiné, il n'y a pas de fenêtres", ajoute-t-elle. "Aucune mesure de distanciation sociale n'était respectée, un entrepôt c'est un flux constant de personnes". Cette salariée souhaite déjà un prolongement. Pour elle "cinq jours ce n'est pas assez".

Néanmoins, cette perte d'activité se fera sans perte pour les employés d'Amazon. Leurs salaires seront maintenus à 100%. Mais pour compenser cette situation, Amazon envisage de demander à l’État à bénéficier du dispositif national de chômage partiel, à savoir le remboursement de 70% des rémunérations versées.

Les syndicats espèrent que l'entreprise va mettre à profit le temps de fermeture de ses entrepôts pour évaluer les conditions sanitaires et discuter avec les représentants du personnel. Un cabinet d'audit sera désigné pour évaluer les risques sur les 6 entrepôts français dans les jours à venir. Mais en attendant, Amazon a assuré que tous ses clients français continueront à être livrés.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu