Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Amboise : les 500 salariés de Mecachrome pas concernés par le plan de transformation du groupe

-
Par , France Bleu Touraine

Le groupe Mecachrome, qui compte 3.000 salariés dans le monde, va engager un plan de transformation suite aux difficultés liées à l'arrêt du Boeing 737. Le site d'Amboise, siège sociale de la société, n'est pas concerné.

Un site Mecachrome dans le Cher
Un site Mecachrome dans le Cher © Maxppp - Alain Fougeray/Nouvelle République/Maxppp

Les 500 salariés de Mecachrome à Amboise ne seront pas concernés par le plan de transformation que prépare le sous-traitant aéronautique. Le groupe de 3.000 salariés, qui compte 13 usines dans le monde dont 8 en France, et dont le siège se trouve à Amboise, souffre de la suspension de la production du B737 Max de Boeing. Il va perdre 10% de ses revenus cette année, après une perte de 5% en 2019.  Du coup, Mecachrome, qui compte 3.000 salariés dans le monde, s'est séparé d'une cinquantaine d'intérimaires dans 3 usines, dans le Cher, la Sarthe et sur son site du Portugal. Du chômage partiel est mis en place, en attendant de passer l'orage. Chrsitian Cornille, président du groupe Mecahcrome : "on va perdre 10% de notre chiffre d'affaires en 2020, après 5% de perte de 2019. La décroissance de Boeing a démarré dès le mois d'août de l'année dernière, mais n'a pas touché le site d'Amboise qui grosso modo n'est pas tourné vers le 737. Amboise ne sera donc pas touché par ce plan" 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu