Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Amcor ferme son usine à Moreuil dans la Somme : 130 emplois supprimés

jeudi 31 août 2017 à 19:25 Par François Sauvestre, France Bleu Picardie

L'usine Amcor de Moreuil, près d'Amiens va fermer d'ici le début de l'année 2018. Le fabriquant d'emballages plastiques pour l'agroalimentaire supprime 130 emplois. En cause la perte de contrats et la chute du chiffre d'affaire.

Photo d'illustration : l'un des sites français d'Amcor en Alsace
Photo d'illustration : l'un des sites français d'Amcor en Alsace © Maxppp - Jean François Frey

Moreuil, France

Ils l'ont appris en comité central d'entreprise ce jeudi au siège français du groupe australien Amcor. Convoqués par leur direction, les représentants du personnel du site de Moreuil, dans la Somme se sont vu signifier la fermeture de leur usine d'ici au début de l'année 2018. "En février ou en mars", précise Philippe Alexandre, délégué CFTC.

Coup de massue

Un énorme coup dur pour les 130 salariés du site qui fabriquent des emballages plastiques pour l'industrie agroalimentaire. "Je travaille ici depuis 33 ans", raconte dépité Philippe Alexandre qui, aux côtés de ses collègues délégués Force Ouvrière va entamer des négociations "dès la semaine prochaine" pour obtenir "les meilleures indemnités possibles".

Philippe Alexandre de la CFTC du site Amcor de Moreuil

Cette fermeture, les salariés "s'y attendaient un peu", poursuit le délégué CFTC. Depuis trois ans et la perte d'un des principaux clients, le chiffre d'affaire a baissé. La perte de l'année 2016 est évaluée à trois millions d'euros selon les syndicats. Un second client a décidé récemment de ne pas renouveler le contrat, précipitant la décision de la direction d'Amcor et la fermeture annoncée du site samarien. Le maire de la Moreuil, Pierre Boulanger évoque lui aussi "un gros coup dur"

Pierre Boulanger le maire de Moreuil