Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Amiens : des membres du personnel de l'hôpital Philippe Pinel enchaînés aux grilles de l'agence régionale de santé

mercredi 10 octobre 2018 à 8:55 - Mis à jour le mercredi 10 octobre 2018 à 11:40 Par Valérie Massip, France Bleu Picardie et France Bleu

Le personnel en lutte depuis plus de trois mois à l'hôpital psychiatrique Philippe Pinel à Amiens, décide de durcir ses actions. Des agents se sont enchaînés pendant quatre heures à partir de 6h30 ce mercredi aux grilles des entrées principales de l'Agence régionale de santé.

Des salariés de l'hôpital Philippe Pinel d'Amiens enchaînés aux grilles de l'agence régionale de santé
Des salariés de l'hôpital Philippe Pinel d'Amiens enchaînés aux grilles de l'agence régionale de santé © Radio France - Valérie Massip

Amiens, France

Des agents de l'hôpital psychiatrique Philippe Pinel à Amiens, se sont enchaînés aux grilles des entrées principales de l'Agence régionale de santé, rue Daire ce mardi matin. Ils disent être passés à l'action à partir de 6h30. 

En grève depuis plus de trois mois maintenant pour obtenir plus de moyens pour bien prendre en charge les patients, le personnel en lutte indique vouloir durcir le mouvement

Les agents mobilisés ce mercredi matin, sont repartis de l'agence régionale de santé au bout de quatre heures

Les réunions à l'agence régionale de santé et avec la direction de l'hôpital ces deux dernières semaines, n'ont pas satisfait les salariés en grève. Une nouvelle séance de négociations est prévue ce vendredi 7 octobre avec la direction de l'établissement.