Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Amiens : près de 400 manifestants contre les réformes du gouvernement

jeudi 16 novembre 2017 à 18:10 Par Marie-Gaëtane Comte, France Bleu Picardie

Des casseroles, des fumigènes et des slogans: les anti loi travail et anti réformes du gouvernement ont donné de le voix ce jeudi à Amiens. Ils étaient près de 400 à l'appel de la CGT, FO, Solidaires et de la FSU.

Les manifestants se sont donnés rendez-vous devant la maison de la culture avant de défiler dans le centre ville d'Amiens
Les manifestants se sont donnés rendez-vous devant la maison de la culture avant de défiler dans le centre ville d'Amiens © Radio France - Marie-Gaëtane Comte

Amiens, France

Nouvelle journée de mobilisation contre le gouvernement

Un mot d'ordre général contre la politique du gouvernement. Au-delà des ordonnances de la loi Travail, les syndicats s'insurgent contre la hausse de la CSG, les mesures d'économies dans la fonction publique et s'inquiètent de la future réforme de l'assurance-chômage. A Amiens, les cheminots sont venus avec leurs fumigènes.

Ce qui nous inquiète, précise Daniel Ferté secrétaire de la fédération FO des cheminots dans la Somme, "c'est la possibilité de réduire la représentation du personnel, avec la fusion des CE, des délégués du personnel, des CHSCT". "La direction aura les mains libres" selon lui.

Des MJS dans le cortège

Dans le cortège des enseignants, des travailleurs sociaux, des cheminots, des retraités, des jeunes socialistes qui en marge du gouvernement dénoncent la politique de la ville d'Amiens en faveur des jeunes. "Ils sont dans la communication mais suppriment des dispositifs pour les jeunes" commente un membres du Mouvement des Jeunes Socialistes. Ils réclament la mise en place d'un restaurant universitaire sur le futur site de la Citadelle, qui doit accueillir les étudiants à la rentrée prochaine. Ils dénoncent aussi le prix du ticket de bus sur le réseau Amétis et qui augmente de 10 centimes d'€ chaque année