Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Fermer
Retour
Économie – Social

Amnéville se proclame "Cité des loisirs"

mardi 12 mars 2019 à 22:59 Par Clément Lhuillier, France Bleu Lorraine Nord

Nouveau nom, nouveau logo et nouvelles ambitions : le plus important pôle touristique du Grand-Est ouvre une nouvelle ère pour attirer de nouveaux investisseurs.

Le nouveau pôle touristique doit laisser une part plus important aux pietons
Le nouveau pôle touristique doit laisser une part plus important aux pietons - SPL Amnéville

Amnéville, France

Le pôle touristique et thermal d'Amnéville a vécu, parlez maintenant de la "Cité des loisirs". C'est ainsi que la toute jeune SPL (société publique locale*) Destination Amnéville (qui en a repris la gestion à la suite de la mairie) a décidé de faire basculer dans l'époque moderne le plus grand pôle de ce genre dans le Grand-Est. 

Les 70 professionnels (Zoo, Snowhall, Galaxie, cinéma, restaurants, hôtel...) sont désormais réunies sous une même bannière, et bénéficieront d'une stratégie de développement et de communication commune. Une première campagne de pub moderne et décalée sera déployée avant les vacances de Pâques.

Le nouveau logo de la Cité des Loisirs - Aucun(e)
Le nouveau logo de la Cité des Loisirs - SPL Amnéville

Professionnalisme

Terminée pour de bon également, les gestions opaques et entre amis. Le maître mot et "professionnalisme". Si la SPL reste propriétaire des terrains et des murs, elle confie désormais systématiquement la gestion des activités à des opérateurs privés. L'an passé le golf au groupe Gaia, puis en novembre dernier le Snowhall à Labellemontagne. "Il faut des compétences, et les opérateurs privés les ont" justifie Eric Munier le maire d'Amnéville et président de la SPL. 

Un lifting à 20 millions d'euros

Parallèlement, le pôle fera l'objet d'un vaste chantier d'urbanisme dont le coût s'élève à 20 millions d'euros. Les travaux débuteront à la fin de l'année pour changer le mobilier urbain, enterrer les lignes à haute tension, réaménager le parking et les voies de circulation. L'objectif : rendre leur place aux piétons, aux cyclistes et aux modes de déplacements doux, et faciliter la circulation d'une activité à l'autre. 

Un réaménagement qui doit permettre de dégager de nouvelles zones à commercialiser. La SPL se targue de disposer de 45 hectares de réserves et de quoi attirer de nouveaux investisseurs. Ses objectifs sont ambitieux : doubler la fréquentation (6 millions de visiteurs, dont 3 millions dans les activités payantes). 

Les espaces et les accès entre les activités seront totalement réaménagés - Aucun(e)
Les espaces et les accès entre les activités seront totalement réaménagés - SPL Amnéville

*La SPL regroupe Amnéville, Rombas, Marange-Silvange, les communautés de communes concernées, la région Grand-Est et le département de la Moselle.