Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Angers : l'hypermarché sans caissier n'a plus le droit d'ouvrir le dimanche après-midi

- Mis à jour le -
Par , France Bleu

L'hypermarché Géant Casino d'Angers n'aura plus le droit d'ouvrir le dimanche après 13h, selon la décision du tribunal de grande instance rendue ce jeudi. La société prestataire qui gérait l'accueil des clients était accusée de contourner la législation sur le travail dominical.

Manifestation des syndicats pour protester contre l' ouverture le dimanche de l' hypermarché Casino sans caissier.
Manifestation des syndicats pour protester contre l' ouverture le dimanche de l' hypermarché Casino sans caissier. © Maxppp -

Angers, France

Le Géant Casino La Roseraie, situé à Angers et premier hypermarché à être ouvert même sans caissier, ne pourra plus accueillir de clients dans les mêmes conditions qu'actuellement, le dimanche après-midi. Le tribunal de grande instance le lui interdit depuis ce jeudi, selon franceinfo. La direction a annoncé qu'elle allait supprimer la présence de tous les membres du personnel.

Accusés de détourner la législation sur le travail dominical

Depuis le 25 août dernier, le magasin était en effet ouvert toute la journée, le dimanche. Le passage des clients se faisait via des caisses automatiques, mais une société prestataire effectuait une mission de surveillance et d’orientation des clients. L'inspection du travail avait relevé, au cours de deux contrôles menés début septembre, que des salariées de cette société avaient en réalité "pour activité réelle et essentielle la gestion du passage des clients aux caisses automatiques du magasin et la gestion des produits et paniers dans les zones de caisse".

Le tribunal avait été saisi en référé par la (Direccte) Direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l'emploi) et plusieurs syndicats (la CGT, FO et la CFTC) qui contestaient donc l’utilisation de caisses automatiques pour contourner la législation sur le travail dominical.

La direction promet qu'il n'y aura plus aucun membre du personnel

La direction de Casino a néanmoins fait savoir, après la décision du tribunal, qu'elle souhaitait que le magasin reste ouvert le dimanche après-midi. Les modalités d'accueil des clients vont être modifiées, a-t-elle assuré. Plus aucun salarié de Casino ne sera présent, le directeur n'aura pas non plus le droit d'être là. Les clients seront orientés par des panneaux et il n'y aura personne aux caisses automatiques. Seuls des vigiles assureront la sécurité des lieux. Parmi les conséquences, pour les clients, il n'y aura pas de vente d'alcool, puisqu'il ne sera pas possible de vérifier l'âge des acheteurs.

Dans le cas où cet hypermarché de 5.000 m² continuerait à ouvrir ses portes sans changer ces conditions d'accueil, la société prestataire sera condamnée à 5.000 euros d’amende par effraction constatée, selon la décision du tribunal de grande instance d'Angers. Elle est par ailleurs condamnée à "verser à chacune des organisations syndicales intervenues volontairement à la cause la somme de 500 euros à titre de provision à valoir sur l'indemnisation de leur préjudice".

Choix de la station

France Bleu