Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
CARTE - Canicule : 78 départements en vigilance orange
Économie – Social

Annemasse : comment séduire les clients suisses ?

-
Par , France Bleu Pays de Savoie

Une conférence "Comment séduire la clientèle suisse dans vos magasins ? " est organisée ce lundi 20 mai à Annemasse, à destination des commerçants. Ils y apprennent que clients suisses et français n'ont pas forcément le même mode de fonctionnement.

Les clients suisses sont essentiels à l'économie frontalière
Les clients suisses sont essentiels à l'économie frontalière © Maxppp -

C'est une clientèle essentielle dans nos zones frontalières. Selon la société d'études Imadeo, le "tourisme d'achat" représente 10 % des dépenses que les Suisses font dans des commerces. Cela signifie que nos voisins frontaliers ont facilement tendance à faire du shopping à l'étranger. 

Evidemment, la haute-Savoie est un secteur privilégié, mais qui pourrait être en perte de vitesse actuellement. "Il y a depuis quelques mois par exemple des travaux importants à Annemasse pour la construction du tram", explique Nicolas Inglard, de la société Imadéo, "et les commerçants ont eu un peu plus de mal ces derniers temps à faire venir les consommateurs suisses. le but c'est de les aider à passer cette épreuve".

Le client suisse fonctionne différemment quand on lui parle de prix

Suisses et Français sont différents sur des éléments fondamentaux du commerce : le prix, la qualité et le service.

Sur le prix, "les consommateurs et commerçants français en parlent tout le temps !", détaille Nicolas Inglard. Un consommateur suisse fait bien évidemment attention aux avantages qu'on lui propose, mais ce qui l'intéresse plutôt la qualité et la confiance. "Si on lui parle tout le temps du prix, ça peut même lui faire peur". Un exemple : les Français raffolent des achats "à prix coûtant", alors qu'un client suisse aura tendance à se méfier du commerçant qui vend sans rien y gagner. 

Il veut un service et de la qualité

Sur le service, un client suisse attend des choses simples et spécifiques : la détaxe par exemple, la livraison à domicile ou pouvoir payer en francs suisses dans un commerce français. Un client suisse va juger la qualité du produit, mais aussi la qualité du service que lui propose le commerçant. 

Ce lundi 20 mai, les commerçants français sont donc invités à une conférence qui leur donne des pistes concrètes pour séduire les clients suisses. RDV à la Maison de l'économie développement à Annemasse, de 9h30 à 11h30.