Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Annonces du gouvernement en faveur de l'hydrogène : "bonne nouvelle" pour l'entreprise Air Liquide

vendredi 1 juin 2018 à 18:53 Par Alexandre Berthaud, France Bleu Isère

Le spécialiste des gaz industriels Air Liquide, dont le centre de recherche est basé à Sassenage (Isère) se réjouit de l'annonce du gouvernement français vendredi. L'État va investir 100 millions d'euros dans la filière dans le cadre de la transition énergétique.

L'entreprise Air Liquide possédait en 2014 à Sassenage les deux seuls véhicules à hydrogène en France.
L'entreprise Air Liquide possédait en 2014 à Sassenage les deux seuls véhicules à hydrogène en France. - PHOTOPQR/LE PARISIEN

Sassenage, France

"Faire de notre pays un leader mondial de cette technologie" : la déclaration de Nicolas Hulot, ministre de la Transition écologique et solidaire, concernant la filière hydrogène, a donné le sourire à l'entreprise Air Liquide, un des acteurs industriels majeurs du bassin grenoblois. 

D'ailleurs son directeur de l'activité mondiale hydrogène était aux côtés du ministre pour les annonces du vendredi 1er juin. Pour Pierre-Étienne Franc, "c'est la première fois que la France entérine le fait que _l'hydrogène peut jouer un rôle systémique dans la production énergétique_"

Un marché de 2500 milliards de dollars

Le gouvernement veut 100 stations de recharge et plus de 5000 véhicules fonctionnant à l'hydrogène en France en 2023. Cela tombe bien, Air Liquide travaille sur le développement de la pile à combustible depuis plusieurs années déjà. Le marché de l’hydrogène a été estimé à 2500 milliards de dollars dans le monde, soit plus de 100 fois le chiffre d'affaire du groupe Français.

"Que la France rejoigne cette dynamique ça ne peut que contribuer à faire grandir les opportunités"

Le gouvernement veut notamment aider les constructeurs français à se mettre sérieusement à fabriquer des voitures à hydrogène. Autre objectif : développer l'hydrogène "vert", c'est-à-dire produit avec des énergies renouvelables. Là aussi Air Liquide se réjouit, car les aides de l'État devraient faire avancer l'innovation plus rapidement.