Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

VIDEO - Annulation du marché de Noël de Strasbourg : "Covid ou pas, nous fêterons Noël" disent les commerçants

-
Par , France Bleu Alsace, France Bleu Elsass, France Bleu

Il n'y aura pas de chalets sur le marché de Noël de Strasbourg en 2020, la mairie l'a annoncé jeudi 22 octobre en raison de la dégradation de la situation sanitaire. Pour les commerçants strasbourgeois, c'est "le choc".

Pour les hôteliers et les restaurateurs strasbourgeois, le marché de Noël représente 30 à 40% du chiffre d'affaires annuel.
Pour les hôteliers et les restaurateurs strasbourgeois, le marché de Noël représente 30 à 40% du chiffre d'affaires annuel. © Radio France - Marie Maheux

La nouvelle a fait l'effet d'un coup de tonnerre jeudi 22 octobre : il n'y aura pas de chalets sur le marché de Noël de Strasbourg pour cette édition 2020, en raison de la dégradation de la situation sanitaire. La maire, Jeanne Barseghian, l'a annoncé en conférence de presse. "Nous avons reçus des consignes claires sur le brassage, ce n'est pas compatible avec les chalets", explique-t-elle. Il y aura les traditionnelles illuminations, le sapin place Kléber, mais pas les traditionnels chalets, autant dire, une annulation qui ne dit pas son nom. "Le choc", pour les commerçants strasbourgeois.

C'est scandaleux

A commencer par les forains du marché de Noël, comme Éric : "Il faut se préparer à des faillites supplémentaires, parce que dans le milieu forain on attendait justement le marché de Noël pour rebondir, et pour essayer de payer nos factures." Marguerite, foraine elle aussi est atterrée : "Je trouve ça scandaleux, je trouve qu'on nous oppresse de tous les côtés. Cette décision va casser l'économie, parce que le marché de Noël ne fait pas travailler seulement les forains, il y a aussi les hôtels, les restaurants. Je ne sais pas si l'État prend conscience de ça."

Le marché de Noël, c'est jusqu'à 40% du chiffre d'affaires annuel des hôtels et restaurants 

Pour les hôtels et les restaurants, c'est un très gros coup dur. Normalement ils réalisent entre 30 à 40% de leur chiffre d'affaires annuel pendant le marché de Noël.  Pour Yoann Abitbol, chef de Bistrot et Chocolat dans le centre ville : "Il y en a qui ne vont pas se relever." Selon lui, 15.000 emplois directs et indirects sont menacés. Jérôme Lenhardt, dirigeant du restaurant la Maison des Tanneurs espère que des mesures d'accompagnement vont être mises en place : "Je pense vraiment que tout va dépendre de ce qui va être mis en place dans les semaines qui viennent." Le marché de Noël représente 250 millions d'euros de retombées économiques.

Pour Pierre Bardet, Directeur des Vitrines de Strasbourg, l'annonce jeudi a fait l'effet d'une bombe : "Pour nous c'est le choc, parce qu'on avait tout fait justement pour que tout se passe bien pour la consommation des vins chauds puisque le problème alimentaire posait question donc tout avait été travaillé depuis des mois avec la ville, et la préfecture. Donc là je dois dire que c'est un choc."

Heureusement il reste les illuminations

Mais il veut rester optimiste quand même, car Strasbourg reste la capitale de Noël : "toutes les illuminations vont avoir lieu, il y aura le sapin, donc ça va être une capitale de Noël différente, et heureusement qu'on laisse les lumières pour le moral des gens." Mireille Oster, gérante de la boutique de pains d'épices du même nom ne veut pas se laisser abattre : "Strasbourg a fêté depuis 450 ans, malgré la peste, malgré le choléra, malgré tout ce qu'il y a eu à Strasbourg, Strasbourg a toujours fêté Noël sauf pendant la dernière guerre. Donc covid ou pas covid, nous fêterons Noël de toute façon."

Je ne veux pas baisser les bras

"On mettra tout notre savoir-faire en oeuvre et si les gens ne viennent pas d'autres régions, et bien nous ferons avec les gens qui sont à côté, et puis voilà. Je ne peux pas baisser les bras, j'ai des gens à payer, que je ne veux pas licencier", poursuit-elle. Le marché de Noël de Strasbourg existe depuis 1570, il rassemble 300 chalets, et attire deux millions de touristes chaque année.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess