Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Annuler le marché de Noël, "une décision qui s'imposait" pour le maire d'Amiens Brigitte Fouré

-
Par , , France Bleu Picardie

Face à la hausse du nombre de cas de coronavirus, la marie d'Amiens a décidé d'annuler le marché de Noël, fréquenté chaque année par un million de personnes environ. "Une décision qui s'imposait" selon Brigitte Fouré. Le maire d'Amiens était l'invitée de France Bleu Picardie ce mardi.

Brigitte Fouré, le maire d'Amiens
Brigitte Fouré, le maire d'Amiens © Radio France - Claudia Calmel

Pas de vin chaud ni de grande roue cette année à Amiens. Face à la dégradation de la situation sanitaire, la mairie a annoncé ce lundi l'annulation du marché de Noël dans un communiqué.

Pour le maire d'Amiens Brigitte Fouré, il s'agissait d'une "décision qui s'imposait" : même avec moins de chalets que les 130 habituels, "il y avait un risque d'affluence important". Beaucoup de marchés de Noël, comme ceux de Strasbourg ou Lille sont déjà annulés. "Le risque, c'était que viennent des touristes d'un peu partout et que ça crée un flux très important et donc un cluster".

Si le marché de Noël est annulé, la Foire Saint Jean a, elle, pu se tenir en juin dernier. Pour l'édile, cet évènement attirait "uniquement des Amiénois", alors que le marché de Noël fait venir des personnes "des quatre coins du grand Nord de la France". Concernant le maintien, là encore, de la Foire exposition de Picardie, "un comptage était réalisé : il y a eu beaucoup moins de monde cette année que les années précédentes".

"Garder un climat conforme à l'esprit de Noël"

Le marché de Noël d'Amiens est fréquenté chaque année par un million de personnes environ. Un moment très attendu par les commerçants du centre-ville. Pour tenter de limiter les pertes de chiffres d'affaires, Brigitte Fouré souhaite garder dans la ville un "climat conforme à l'esprit de Noël, un climat de solidarité, de bienveillance, d'apaisement" avec, par exemple, l'installation de sapins que "la ville proposerait d'installer devant chaque magasin" : "L'objectif, c'est d'attirer vraiment les Amiénois et ceux du grand Amiénois pour qu'ils aillent dans les magasins". 

En revanche, aucune indemnisation n'est prévue pour les exposants qui devaient occuper un chalet cette année.

De grandes animations centrales auront également lieu. Le grand sapin devant la mairie et le grand ours place René Goblet seront bien présents, mais pas la Grande roue ni le Père Noël. En revanche, un chalet sera présent et les enfants pourront y poster leur lettre.

Retrouvez l'intégralité de l'entretien de Brigitte Fouré sur France Bleu Picardie :

Brigitte Fouré, maire d'Amiens, invitée de France Bleu Picardie

Choix de la station

À venir dansDanssecondess