Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Appel à la mobilisation contre le manque de moyens dans les maisons de retraite pour personnes dépendantes

lundi 29 janvier 2018 à 7:16 - Mis à jour le lundi 29 janvier 2018 à 13:04 Par Blandine Costentin, France Bleu

Cinq syndicats appellent les personnels des maisons de retraite accueillant des personnes âgées dépendantes (Ehpad) à se mettre en grève pour dénoncer l'insuffisance de moyens. La journée d'action nationale est programmée mardi.

Manifestation le 26 janvier devant un Ehpad à Hénin-Beaumont.
Manifestation le 26 janvier devant un Ehpad à Hénin-Beaumont. © Maxppp - Séverine Courbe

Certains se disent "cassés, usés" : les personnels des Ehpad, les établissements d'hébergement pour personnes âgées dépendantes, sont appelés à se mobiliser mardi 30 janvier, pour demander plus de moyens. Ce mouvement unitaire "inédit" regroupe les syndicats CGT, CFDT, FO, Unsa, CFTC, CFE-CGC et SUD. Des débrayages et des rassemblements dans toute la France sont prévus.  Une manifestation aura lieu à Paris devant le ministère de la Santé, où les représentants des personnels espèrent être reçus. 

Des aides-soignantes qui n'en peuvent plus 

Les représentants syndicaux dénoncent la dégradation des conditions de travail. Les aides-soignantes travaillent sur un rythme si élevé qu'elles n'ont pas le temps de parler avec les résidents, seulement d'assurer les fonctions essentielles, comme la toilette et l'habillage. L'une des principales revendications porte sur l'application d'un ratio d'"un agent pour un résident".

Un test social pour la CGT

Dans un entretien au Parisien-Aujourd'hui en France, le patron de la CGT affirme "qu'il y aura du monde" pour cette journée d'action. Philippe Martinez estime que c'est un exemple de mobilisation "sur des questions concrètes d'emploi, de conditions de travail". Son syndicat a "fait monter la mayonnaise" depuis "un an", avec "des mobilisations, maison de retraite par maison de retraite". 

La ministre des Solidarités et de la Santé déplore au contraire "une forme d'Ehpad bashing" et des "dysfonctionnements", largement médiatisés. "Je ne veux pas les nier, ce sont des réalités", a reconnu Agnès Buzyn vendredi lors d'un déplacement dans les Yvelines, "mais ce ne sont pas non plus des généralités". Le gouvernement a annoncé jeudi le déblocage de 50 millions d'euros supplémentaires pour les maisons de retraite en difficulté.