Économie – Social

Appel à la grève chez Merlin Gérin Alès

Par Ludovic Labastrou, France Bleu Gard Lozère mardi 11 mars 2014 à 14:23

Une partie des salariés de Merlin Gérin Alès.
Une partie des salariés de Merlin Gérin Alès. © Radio France - Ludovic Labastrou

Une heure de grève à l’appel d’une intersyndicale chez Merlin Gérin Alès. L’entreprise, qui emploie 380 salariés à fabriquer des disjoncteurs électriques pour le compte du groupe mondial Schneider Electrique, répondait à un mouvement national sur l’ensemble des entités du groupe, une trentaine en France. En jeu, les augmentations de salaire jugées insuffisantes par Joël Breaud de la CGT.

Un mouvement pour tenter de pousser la direction de Schneider Electrique a revoir sa proposition salariale. A savoir, entre augmentation de salaire générale et individuelle: 1,3%. Nettement insuffisant disent les syndicats qui veulent au minimum 1,4% hors augmentation par salarié.

Chez Merlin Gérin Alès le mouvement a été très suivi, (80 à 100% de sources syndicales). Alors que le groupe Schneider Electrique annonce 1,8 Milliard de bénéfice il faut qu’il pense aussi à ses salariés. Pour la CFDT-Merlin Gerin, Jean-François Bouteille, est interrogé par Ludovic Labastrou.

Jean-François Bouteille.

 

Joël Breaud avec Ludovic Labastrou.

Partager sur :