Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Apprenti pâtissier le toulousain Romuald Meunier défend sa passion en finale des Olympiades des Métiers

-
Par , France Bleu Occitanie
Toulouse, France

Ce toulousain de 19 ans défend les couleurs de l'Occitanie en finale des Olympiades des Métiers du 9 au 11 Mars à Bordeaux, dans la catégorie pâtisserie, une passion dévorante et exigeante..

Romuald Meunier - 19 ans - l'apprenti pâtissier en finale des Olympiades des Métiers
Romuald Meunier - 19 ans - l'apprenti pâtissier en finale des Olympiades des Métiers © Radio France - Olivier Lebrun

Ils sont apprentis et ils vont défendre leur savoir-faire aux 44em finales nationales des "Olympiades des Métiers" qui se déroulent du Jeudi 9 Mars au Samedi 11 Mars au parc des expos de Bordeaux, avec France Bleu.

Les Olympiades des Métiers, ce sont de véritables jeux olympiques des métiers et du savoir-faire des artisans. Pendant trois jours, 700 jeunes issus de 14 régions de France vont s'affronter dans des épreuves aussi diverses que la production industrielle, la pâtisserie, le BTP, la maintenance ou les métiers de la vigne et du vin. 60 métiers sont représentés. Le concours est ouvert aux jeunes apprentis entre 18 et 23 ans.

Le but est de promouvoir leur corps de métier et valoriser l'apprentissage. Mais aussi tenter de décrocher une place pour les finales internationales, et porter les couleurs de la France à Abu Dhabi en octobre prochain.

La pâtisserie, une passion depuis tout petit

Parmi les 54 apprentis de la région Occitanie, Romuald Meunier, 19 ans. Ce toulousain se prépare depuis des mois à ce concours de l'excellence.

Au départ ce sont mes parents qui travaillaient à Toulouse à côté d’un pâtissier. On a sympathisé. Dès l’adolescence, je me suis mis dedans. J’ai attaqué les classiques de la pâtisserie française, les tartes, les viennoiseries, les petits montages d’entremet. Il faut que les produits soient réguliers pour les clients, c’est de la précision, après, c’est la passion qui guide tout.

Romuald " une passion, le travail ça finit toujours pas payer"

Le choix de l'apprentissage

Après le collège, Romuald s’est lancé dans l’apprentissage, il passe un CAP, puis se lance dans un BTM, le Brevet Technique des Métiers pâtissier-confiseur-glacier-traiteur qui doit lui permettre de devenir chef de laboratoire dans une pâtisserie, de gérer du personnel, et de créer à terme sa propre entreprise.

Romuald a fait le choix de l’alternance. Il travaille chez son maître de stage, le pâtissier Benjamin Authié à Saint-Orens dans la banlieue de Toulouse. Parallèlement, il poursuit ses études au CFA de Muret.

Depuis quelques mois, il fait une double journée. Il se lève tôt le matin pour travailler chez son patron, et l'après-midi, il prépare les épreuves avec ses professeurs dans les labos du CFA de Muret

On entrainement sur toutes les fabrications demandées : le sucre, le chocolat, les petits gâteaux individuels, le dessert à l’assiette, beaucoup de technique, c’est un Top chef, mais il dure deux jours et demi.

Romuald part aux Olympiades serein : "quand on s’engage dans un concours – dit-il - il faut être exigeant, suivre sa ligne de conduite, le travail un jour ou l’autre ça paye." Quelque soit son score aux Olympiades des Métiers, Romuald Meunier croit en son avenir. Dès son examen en poche dans quelques mois, cet apprenti a une ambition : allez défendre le savoir-faire de la pâtisserie française partout dans le monde

Choix de la station

À venir dansDanssecondess