Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social DOSSIER : Tous Apprentis

Tous Apprentis en Normandie : elles choisissent un métier d'hommes pour leur reconversion professionnelle (vidéo)

lundi 28 mai 2018 à 3:33 Par Philippe Thomas, France Bleu Normandie (Calvados - Orne)

Elles étaient serveuse et téléconseillère : Isis Marie et Camille Tripon ont opéré un virage à 180° en devenant techniciennes chez Orange. Via l'apprentissage et l'alternance, l'opérateur ouvre des formations destinées aux femmes pour féminiser un métier qui compte près de 85% d'hommes.

Isis Marie et Camille Tripon travaillent comme techniciennes chez Orange
Isis Marie et Camille Tripon travaillent comme techniciennes chez Orange - Orange

Caen, France

"Les clients ? Ils sont parfois très étonnés, surpris, mais ils sont contents, ça adoucit les relations, ce n'est pas le même contact", expliquent de concert Isis et Camille, "et les clientes sont contentes de voir qu'un métier comme le nôtre s'ouvre aussi aux femmes !" rajoutent-elles. Il arrive encore qu'on leur demande quand le technicien va arriver mais cette féminisation est bien perçue. Quant aux relations avec les autres collègues, "il faut un peu faire sa place au début", reconnait Camille Tripon, "mais après ça se passe bien, les hommes sont contents d'avoir des filles à leurs côtés pour travailler, ça change."

Isis Marie lors du salon Hello Jobs à Caen détaille son métier aux cadres de l'entreprise - Aucun(e)
Isis Marie lors du salon Hello Jobs à Caen détaille son métier aux cadres de l'entreprise - Sandrine Levallois - Orange

Pour exercer ce métier de technicienne qui les voit intervenir en entreprise ou chez des particuliers notamment, Isis et Camille ont du opérer un virage professionnel à 180 degrés. La première était serveuse durant 6 ans en crêperie mais était lassée par les horaires, la seconde téléconseillère chez ERDF avait envie de s'épanouir dans un autre travail.  Isis Marie a vu une annonce chez Pôle Emploi, Camille Tripon en feuilletant Ouest-France. Elles ont alors suivi une formation à l'AFPA de Rouen avant d'être embauchées en CDI par Orange il y a un an. A respectivement 27 et 29 ans, Camille et Isis ne regrettent pas d'avoir changé de vie professionnelle.

Camille Tripon au micro de France Bleu - Aucun(e)
Camille Tripon au micro de France Bleu - Sandrine Levallois - Orange

Aujourd'hui, Orange compte seulement 36% de femmes parmi ses salariés. Et encore, cette proportion ne concerne que 15% des effectifs dans les métiers techniques ! "C'est un véritable enjeu" reconnait la caennaise Valérie le Boulanger, DRH au sein du groupe (150 000 salariés à travers le monde dont 91 000 en France), "nous nous sommes dit qu'il fallait proposer des solutions innovantes. C'est pour cela que nous ouvrons des formations uniquement pour former des techniciennes", comme c'est le cas à Rouen. Cette année Orange (3231 salariés en Normandie) va prendre 100 personnes en alternance et en embaucher 40 autres en CDI (2500 en France), dont la moitié issue de l'apprentissage. Comme quoi, cette filière longtemps perçue comme une voie de garage s'apparente plus aujourd'hui à une voie royale vers l'emploi !