Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie - Social

Après des semaines de grève, un plan Marshall réclamé pour les petits entrepreneurs d’Île-de-France

-
Par , France Bleu Paris, France Bleu

La Coordination nationale des indépendants a demandé ce mardi un plan Marshall pour les petits entreprises et les commerces d’Île-de-France. Ils ont souffert des semaines de mobilisation contre la réforme des retraites.

Certains commerces franciliens pourraient mettre la clé sous la porte après les grèves contre la réforme des retraite.
Certains commerces franciliens pourraient mettre la clé sous la porte après les grèves contre la réforme des retraite. © Maxppp - IP3 PRESS/MAXPPP

A la veille d'une nouvelle journée de mobilisation contre la réforme des retraites, la Coordination nationale des indépendants appelle à l'aide ce mardi matin sur France Bleu Paris. Les petites entreprises, d’Île-de-France notamment, ont énormément souffert des semaines de mobilisation.

"La situation est dramatique pour certains commerces qui ont perdu 30% à 70% de leur activité pendant la grève, explique Olivier Bidou, le président de la Coordination nationale des indépendants. Les transports n'étaient pas possibles, il n'y avait personne dans les boutiques".

Au moins 30% de ces entreprises sont prêtes à mettre la clé et à déposer le bilan. - Olivier Bidou, le président de la Coordination nationale des indépendants

Les petites entreprises liées au tourisme et les commerces qui proposaient des cadeaux de Noël ont été les plus touchées selon Olivier Bidou : "Certains magasins font 30% de leur chiffre d'affaires dans les quinze jours avant Noël et là bien sûr, les grèves les ont impactés". Paris est la ville la plus touchée, mais il y a également des conséquences pour la petite couronne et la grande couronne.

Un plan Marshall pour sauver les petites entreprises 

La Coordination nationale des indépendants réclame donc aujourd'hui un prêt de la banque publique d'investissement de l'Etat, avec garantie de la Région, à un taux négatif sur 10 ou 15 ans. 

Un plan Marshall a été fait pour l'Europe après la guerre, et là, il faudrait la même chose pour sauver les petites entreprises. On leur donne de l'argent qu'elles rembourseront sur plusieurs années. 

Selon la CNDI, les pertes s'élèvent à dix millions d'euros par jour de grève, soit au total, 460 millions d'euros. "C'est un début, souligne Olivier Bidou. Le président de la Chambre de commerce et d'industrie d’Île-de-France pense créer un fond permanent d'aide d'urgence aux entreprises". 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu