Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Après Hermès et Chanel, Pantin attire une prestigieuse école de mode

lundi 26 février 2018 à 18:42 Par Rémi Brancato, France Bleu Paris et France Bleu

L'Esmod, plus ancienne école de mode parisienne, a installé ce lundi une partie de ses cours à Pantin. Avec notamment les ateliers Hermès et Chanel, la ville de Seine-Saint-Denis s'impose peu à peu comme une nouvelle capitale de la mode.

Les nouveaux locaux de l'Esmod, à Pantin
Les nouveaux locaux de l'Esmod, à Pantin © Radio France - Rémi Brancato

Pantin, France

L'une des plus prestigieuses et surtout la plus ancienne école de mode a quitté Paris pour la Seine-Saint-Denis. L'Esmod Paris, créée en 1841, a déménagé à Pantin, dans les anciens locaux de la Banque de France, à proximité du parc de la Villette et de la porte de Pantin. Environ 500 étudiants, fréquentant pour la plupart l'Isem, l'école de commerce de l'Esmod et ses formations en "fashion business",  ont fait leur rentrée ce lundi. La filière création, stylisme et modélisme (environ 800 étudiants), reste à Paris dans le 9ème arrondissement. 

L'Esmod s'installe dans une ville où de grands noms sont déjà présents

L'Isem était jusqu'ici installée dans le quartier du Sentier et pour beaucoup d'étudiants le déménagement ne se fait pas sans mal. "Pour une école de mode parisienne, c'est un peu dommage de s'être excentré" regrettent Marine et ses copines, en 1ère année.

L'école séduite par le dynamisme de Pantin dans le secteur de la mode

"Il y a énormément de choses qui se passent à Pantin et on voulait être dans cette dynamique" justifie Christine Walter Bonini, la directrice générale du groupe Esmod International, qui compte 20 écoles dans 13 pays du monde, notamment à Oslo, Dubaï ou encore Moscou. 

La mode, ça fait vivre une ville"

"Notre président était absolument séduit par le dynamisme de cette ville, vers les arts la culture la mode, l'installation d'Hermès, l'installation de Paraffection, qui sont les savoirs-faire, qui ont été repris par Chanel" détaille-t-elle : "la mode ça fait vivre une ville, c'est aussi une industrie, ce sont des ateliers, c'est de la création, c'est du marketing et on espère participer à cette dynamique plus largement dans le domaine de la mode".

Christine Walter-Bonini, directrice générale de l'Esmod

Des locaux qu'on ne "trouve plus dans Paris"

Autre avantage : les locaux de 3800 m² avec 26 salles de classes et un jardin. "On est passé de la 2 chevaux à la Rolls" sourit Christine Walter Bonini : "il fallait de la place et cette place on ne la trouve plus dans Paris". En 2016, Pantin a aussi vu s'installer l'agence de publicité BETC, dans les magasins généraux, ancien bâtiment industriel du début du XXème siècle.