Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Après l'incendie de son usine, Marine Harvest s'installe sur le site de l'ex-abattoir de Gad dans le Finistère

-
Par , France Bleu Breizh Izel, France Bleu Armorique

Le groupe Mowi, ex-Marine Harvest, va s'installer sur les locaux des ex-abattoirs de Gad à Lampaul-Guimiliau, on l'a appris ce lundi 16 septembre. Son usine de Landivisiau avait brûlé en juillet de l'année dernière. Il s'installe le temps de la reconstruire, ça prendra 18 mois.

L'usine Marine Harvest de Landivisiau avait brûlé en juillet 2018
L'usine Marine Harvest de Landivisiau avait brûlé en juillet 2018 © Maxppp - Michèle Patedoye

Il va y avoir de nouveau de l'activité sur l'ancien site des abattoirs de Gad à Lampaul-Guimiliau. Le maire de la commune, Jean-Marc Puchois, l'a annoncé ce lundi 16 septembre en marge du conseil municipal. C'est le groupe Mowi, ex-Marine Harvest, qui s'installe pour 18 mois. Le temps de refaire les travaux de son usine de Landivisiau qui a brûlé en juillet 2018.

Moi je prends ça comme une résurrection" - Jean-Marc Puchois, maire de Lampaul-Guimiliau

Aidé par la région Bretagne, le groupe Mowi va remettre en fonction le site des anciens abattoirs. La mise en service sera effective au 30 janvier 2020.

C'est une très bonne nouvelle pour le maire de Lampaul-Guimiliau. "Pour moi, faire revenir un nombre de salariés sur Lampaul-Guimiliau, c'est pas de la fierté mais c'est de l'apaisement."

"C'est temporaire mais ça permet quand même à la commune et au site de revivre," rajoute Jean-Marc Puchois.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu