Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Après le lait, après la viande, la problématique "maïs" pour les agriculteurs

lundi 17 août 2015 à 21:27 Par Léo Tescher, France Bleu

Confrontés à la sécheresse, les agriculteurs de la Loire ont fait les comptes : 50% du maïs du département est ruiné. Ils vont vite avoir besoin de 11.000 tonnes pour leurs vaches. Parce que sans maïs, pas de lait. La chambre d’Agriculture va coordonner un achat groupé. Nous avons rencontré qui va en bénéficier. Soulagement donc, même si c’est un nouveau coup dur pour la profession.

agriculteur traite
agriculteur traite © Radio France - Léo Tescher

Le marche de Plérin , en Bretagne (celui qui fixe le prix du porc ), rouvre bien ce mardi matin mais sans les deux principales entreprises d'abattage (la Cooperl et Bigard-Socopa) qui refusent de payer les 1,40€ préconisés par le gouvernement.

Les producteurs laitie rs eux sont toujours confrontés au même problème du prix qui n'augmente plus , et en plus dans la Loire, la sécheresse de cet été a ruiné près de la moitié du maïs. Or sans maïs pour les vaches, pas de lait.

La Chambre d'Agriculture vient donc de créer une association "Loire Sécheresse 2015" , pour pouvoir acheter du maïs en gros et ainsi le redistribuer partout dans le département aux agriculteurs qui en ont besoin (un besoin de 11.000 tonnes dans le département)... Pascal Jousseran fait partie de ceux-là, il est associé au GAEC des Chaumettes, à Chambles :

Maïs ENRO ok

Les agriculteurs de la Loire iront donc tous s’approvisionner dans la plaine du Forez, moins touchée par la sécheresse. Mais ce ne sera pas suffisant. Il faut aller chercher du maïs dans les départements voisins et notamment dans l’Allier . Raymond Vial est le président de la chambre d’agriculture.

Maïs BOB - JOURNAL 17H00

Et puis en plus de cette opération sécheresse de la chambre d'Agriculture, la Région va mettre en place un plan d'aide dès septembre pour les agriculteurs touchés par la sécheresse. Comme lors de la sécheresse de 2011. Les agriculteurs rhonalpins avaient alors perçus 5 millions d'€.