Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Après les annonces du gouvernement, les restaurateurs strasbourgeois sont inquiets

-
Par , France Bleu Alsace, France Bleu Elsass

Après l'annonce le 23 septembre de la fermeture des restaurants et des bars dans l'agglomération d'Aix-Marseille, les restaurateurs strasbourgeois sont inquiets. Le gouvernement explique déjà que des restrictions pourraient être prises à Strasbourg d'ici une quinzaine de jours.

Philippe Lebran, directeur de L'Auberge du zoo avec un masque contre le Covid-19, accueille des clients sur la terrasse de son restaurant à Mulhouse.
Philippe Lebran, directeur de L'Auberge du zoo avec un masque contre le Covid-19, accueille des clients sur la terrasse de son restaurant à Mulhouse. - Thierry GACHON

C'est l'inquiétude chez les restaurateurs strasbourgeois après les annonces du gouvernement du 23 septembre. Les bars et restaurants vont totalement fermer dans l'agglomération d'Aix-Marseille pour limiter la propagation du coronavirus. Dans onze autres métropoles, la fermeture des bars est avancée à 22 heures. Et déjà le gouvernement prévient : si la situation continue à se dégrader à Strasbourg, des mesures similaires pourraient être prises.

La préfecture nous a assuré qu'elle veut user de son pouvoir de décider localement

"Pour l'instant, nous pouvons maintenir nos horaires d'ouverture pour les bars et les restaurants, ce que je salue", souligne Jacques Chomentowski, le président délégué de l'Umih 67 (Union des métiers et des industries de l'hôtellerie) chargée de la restauration. "Je suis inquiet, mais nous avons rencontré hier la préfète, qui a salué les efforts entrepris par la majorité d'entre nous. Nous travaillons depuis le début de la crise en confiance. La préfecture nous a assuré qu'elle veut user de son pouvoir de décider localement." Une réunion était organisée entre la Préfecture et les restaurateurs juste avant les annonces gouvernementales pour mettre en place un pacte de confiance sur les gestes barrières dans les bars et les restaurants du Bas-Rhin.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess