Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Après les attentats, les annulations de spectacles se multiplient en Drôme-Ardèche

Stéphane Plaza et le rappeur Youssoupha au théâtre le Rhône de Bourg-lès-Valence, Pierre Perret à la salle Jean Clément de Loriol, Izia au Palais des Congrès de Montélimar... La liste des spectacles et concerts annulés s'allonge de jour en jour en Drôme Ardèche.

La foule au concert d'Orelsan en 2012 à Valence (illustration)
La foule au concert d'Orelsan en 2012 à Valence (illustration) © Radio France

Seulement 110 places vendues pour le concert de Youssoupha au théâtre le Rhône de Bourg-lès-Valence, seulement 130 pour la pièce de théâtre de Stéphane Plaza au même endroit : des ventes tellement faibles que les organisateurs ont décidé d'annuler ces deux spectacles. Et le phénomène n'est pas isolé : les professionnels du secteur s'inquiètent de voir les ventes chuter de manière catastrophique depuis les attentats de Paris, le 13 novembre dernier.

Pour le concert de Pierre Perret à Loriol, on a vendu deux places... En dix jours, explique un producteur de spectacles de la Drôme

La fille de Jacques Higelin, la rockeuse Izia devait se produire le 5 décembre prochain au Palais des Congrès de Montélimar. Une date annulée elle aussi, faute de places vendues. Son concert à Annonay, prévu le samedi 28 novembre est lui maintenu, mais la mairie s'inquiète : "On rame. On va essayer d'atteindre les 700 places, mais à deux jours du concert, on peine à dépasser les 500"

La faute au climat post-attentats ?

C'est en tout cas le sentiment de plusieurs producteurs de spectacles. Certaines personnes ayant acheté des places avant les attentats sont en train de contacter les salles de spectacles, en demandant à être remboursées. Elles expliquent qu'elles ne veulent pas prendre de risques, et qu'elles préfèrent renoncer. De très rares représentations sont épargnées par cette tendance : le spectacle de Bérengère Krief, l'humoriste issue de la série Bref de Canal +, la semaine prochaine à Annonay est lui complet. 

Des cachets trop élevés

L'une des solutions que préconisent certains producteurs de spectacles serait que les artistes acceptent, en ces temps difficiles, de baisser un peu leurs cachets. Pierre Perret a demandé 28 000 euros pour se produire à Loriol, par exemple : "même avec les 500 places vendues, non seulement ce show ne serait pas rentable pour moi, mais il me coûterait même de l'argent !", s'agace l'un des producteurs. D'où la solution, radicale et sans appel prise par de nombreux professionnels ces derniers jours : l'annulation pure et simple des spectacles.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess