Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social DOSSIER : Mouvement des "gilets jaunes"

Après les gilets jaunes, les agriculteurs font entendre leur colère dans la Vienne

lundi 26 novembre 2018 à 10:46 Par William Giraud et Fanny Bouvard, France Bleu Poitou et France Bleu

A l'appel des syndicats FNSEA et JA, des tracteurs venus des quatre coins de la Vienne convergent vers le parc des expositions de Poitiers. Plus tôt dans la matinée, ils ont déversé du fumier devant les permanences de plusieurs députés à Châtellerault, Loudun et Gençay.

Les tracteurs devant le parc des expos de Poitiers.
Les tracteurs devant le parc des expos de Poitiers. © Radio France - Fanny Bouvard

Poitiers, France

Cette fois-ci, ce ne sont pas des gilets jaunes et il n'est pas directement question du prix du carburant. Les agriculteurs manifestent ce lundi dans la Vienne à l'appel de deux syndicats.

Mobilisation contre une possible suppression d'exonérations de cotisations pour l'emploi des travailleurs saisonniers. Et parce qu'ils se sentent délaissés par la majorité, notamment sur la sortie du glyphosate après 2020.

Devant la permanence de Nicolas Turquois à Loudun. - Aucun(e)
Devant la permanence de Nicolas Turquois à Loudun. -

"Il y a du fumier et des banderoles devant ma permanence à Châtellerault. A Loudun, ils ont même tagué la vitrine. Le fumier, d'accord, mais la peinture, cela me met en colère" a réagi Nicolas Turquois, lui-même agriculteur.

Rassemblement au parc des expositions

Même scénario à Gençay devant la permanence du député Jean-Michel Clément (qui n'est pourtant plus membre du groupe LREM à l'assemblée). "Nous sommes aussi touchés. Il y a de la terre et du fumier en quantité importante".

Devant la permanence du député Jean-Michel Clément à Gençay. - Aucun(e)
Devant la permanence du député Jean-Michel Clément à Gençay.

"Les bénévoles des Restos du Cœur dont le local se trouve à côté du nôtre ont aussi des déchets agricoles devant chez eux. Ils ont dû mal à accéder à l'épicerie alors qu'ils n'ont rien demandé. C'est dommage" regrette une collaboratrice du parlementaire.

Sacha Houlié "épargné"

A chaque fois, des banderoles ont été laissées avec comme slogan : "Député, tu oublies les agriculteurs". Seul Sacha Houlié a été épargné. Et pour cause : "J'étais présent ce matin à ma permanence des Trois-Cités à 8h, je les ai reçus. On a discuté et tout s'est apaisé" indique l'élu poitevin.

En fin de matinée, ils étaient une cinquantaine réunis devant le parc des expositions de Poitiers. Cette mobilisation n'a aucun lien avec le combat des gilets jaunes.