Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Aprochim : l'Etat prendra ses responsabilités si la sécurité n'est pas optimale

lundi 13 novembre 2017 à 6:03 Par Germain Treille, France Bleu Mayenne

Le 13 octobre dernier, à Grez-en-Bouère, un incendie avait provoqué de gros dégâts à l'usine de traitement de PCB, des produits hautement toxiques. Les installations, concernées par cet accident, sont toujours à l'arrêt. Un mois après, France Bleu Mayenne fait le point sur ce dossier.

L'usine Aprochim en Mayenne
L'usine Aprochim en Mayenne

Grez-en-Bouère, France

Pour l'instant, aucun calendrier de reprise de l'activité n'a été précisé. On attend probablement les résultats de l'analyse qui a été aussitôt demandée. Une série de tests pour savoir si les sols et les productions agricoles autour de Grez-en-Bouère ont été victimes ou non d'une grave pollution.

La Préfecture de la Mayenne a demandé que ça aille le plus vite possible. Avant la fin de l'année, le laboratoire, qui a été chargé de cette mission, rendra ses conclusions.

Vers la fin du traitement des PCB ?

Voilà pour l'enquête technique, il y a aussi une enquête judiciaire. Si de grosses failles de sécurité se manifestaient, l'Etat assumerait ses responsablités nous a expliqué une source qui connait bien le dossier. A savoir une possible interdiction de l'activité industrielle.

Des associations exigent la fermeture de l'usine

Les autorités ne ferment donc pas la porte à cette éventualité que beaucoup redoutent à Grez-en-Bouère. Avec des conséquences sur l'emploi et sur la vie économique et sociale de la commune. Tirer un trait définitif sur le traitement de produits dangereux, dans cette région agricole, des éleveurs et des associations de défense de l'environnement n'y voient pour leur part aucun problème.