Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Arcachon : la source des Abatilles marche sur l'eau

mercredi 26 août 2015 à 7:00 Par Stéphane Hiscock, France Bleu Gironde

Deux ans seulement après son rachat par deux négociants en vins, la source des Abatilles se taille déjà une belle place sur le marché européen. Les investissements ont permis de doper la production et la visibilité de la marque qui va célébrer ses 90 ans en septembre.

Jean Merlaut et Hervé Maudet, propriétaires des Abatilles depuis 2013
Jean Merlaut et Hervé Maudet, propriétaires des Abatilles depuis 2013 © Radio France - Stéphane Hiscock

Voici une entreprise en plein développement à Arcachon avec un produit à consommer sans modération. Depuis son rachat en 2013 la source d'eau minérale des Abatilles à Arcachon a décroché plusieurs gros contrats à l'export.

Vendue en bouteille en plastique ou en verre sous une forme qui rappelle les bouteilles de vin, l'eau des Abatilles a trouvé sa place dans les meilleurs restaurants de France mais également dans toute l'Europe.

En seulement deux ans, Jean Merlaut et Hervé Maudet, négociants en vin, se sont fait un nom dans les eaux minérales . Quand ils rachètent en 2013 la source des Abatilles, l'entreprise arcachonnaise est à bout de souffle. Les deux associés investissent 2,5 millions d'euros dans une nouvelle chaîne d'embouteillage. La production passe du jour au lendemain de 12 000 à 18 000 bouteilles à l'heure.

"On va investir 400,000 euros supplémentaires pour moderniser la deuxième chaîne de production" — Hervé Maudet

Chaîne de production des Abatilles - Radio France
Chaîne de production des Abatilles © Radio France

Les deux associés surfent sur le concept de l'eau "classé grand cru" et tapent à la porte des meilleurs tables de France. Leur argument : l'eau des Abatilles, puisée à 472 mètres de profondeur, est d'une pureté incomparable. L'argument et le marketing ont fait mouche, notamment à Vinexpo en juin dernier. Au milieu des stands des plus grands châteaux bordelais, l'eau des Abatilles s'est taillée une place de choix.

Plusieurs contrats de vente ont été signés en Suisse, en Belgique en Allemagne et en Russie. Les Abatilles lorgnent désormais sur le marché américain. Objectif des dirigeants : faire progresser le chiffre d'affaire de 20% d'ici 3 ans.