Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Fermer
Retour
Économie – Social

Ardèche : les 35 salariés d'Art Déco retrouvent leur entreprise fermée et sans machine

vendredi 5 février 2016 à 13:24 - Mis à jour le vendredi 5 février 2016 à 19:16 Par Stéphane Milhomme, France Bleu Drôme Ardèche et France Bleu

C'est la stupeur ce vendredi matin pour les 35 employés de cette entreprise de panneaux de décoration. Ils savaient leur société en difficulté. Ils en ont eu la démonstration en arrivant au travail et après un mail de leur directeur.

Les salariés de Déco Art de Saint Cyr ne peuvent plus rentrer
Les salariés de Déco Art de Saint Cyr ne peuvent plus rentrer © Radio France - Stéphane Milhomme

Saint-Cyr, Ardèche, France

C'est devant les bâtiments et autour d'un feu de palettes qu'une trentaine de salariés se réconfortent ce vendredi midi. Ils n'ont même plus les clés de leur entreprise. Elles aussi ont disparu. Mais c'est surtout le stock qui permettait de faire fonctionner l'usine qui s'est "volatilisé" pendant la nuit : les machines à impression, une emballeuse de marchandises, les matériaux, les fournitures.

Stupeur pour l'un des représentants du personnel Jérémy Gonon

La stupeur est sur les visages de ces employés de Saint-Cyr en Nord Ardèche. D'autant qu'ils ont également reçu dans la nuit de jeudi à vendredi un mail de leur directeur les invitant à ne plus venir travailler. En début de matinée, ils ont fait constater par les gendarmes d'Annonay qu'ils ne pouvaient plus rentrer dans leur société et faire tourner les machines.

Vers le dépôt de bilan ?

C'est la fin brutale de plusieurs mois d'incertitude, devant les ennuis chroniques de cette société de panneaux de décoration. Ils n'ont d'ailleurs reçu qu'une avance de 500 euros sur leur paie du mois de janvier et s'attendaient à un prochain dépôt de bilan. D'ailleurs, c'est à Romans-sur-Isère, au tribunal de commerce, que le dossier devrait être examiné mercredi 10 février. La Drôme -alors que le site de Saint Cyr est en Ardèche- car le matériel aurait été, selon les employés, déménagé sur une autre entité du groupe dont est responsable le patron de Déco Art. Nous avons cherché à contacter ce responsable. Il reste injoignable.