Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Ardèche : malaise social à la Caverne du Pont d'Arc

mardi 1 décembre 2015 à 5:55 Par Germain Treille, France Bleu Drôme Ardèche

7 mois et demi après son ouverture, la réplique de la Grotte Chauvet cartonne mais, sur place, les salariés n'en peuvent plus de leurs conditions de travail.

La caverne de Vallon-Pont-D'arc.
La caverne de Vallon-Pont-D'arc. © Radio France

Vallon-Pont-d'Arc, France

Jeudi dernier, une délégation de salariés et d'ex-salariés de la Caverne du Pont d'Arc a rencontré le président du conseil départemental, Hervé Saulignac. Les conditions de travail, considérées comme éprouvantes, sont montrées du doigt, le gestionnaire Kléber Rossillon est le responsable de ce malaise social selon le numéro 1 de la CGT ardéchoise, Eric Vigouroux, il a d'ailleurs assisté à la réunion. Pression, cadences infernales, les arrêts maladies se multiplient. La CGT pense même que certains dossiers pourraient terminer aux Prud'Hommes. Il y a quelques semaines, le directeur du site a été licencié. ll devrait être remplacé début 2016. Hervé Saulignac ne veut pas pour l'instant mettre de l'huile sur le feu, il se contente de dire que l'affaire est sérieuse.

Alors les visiteurs, eux, ne voient pas tout ça. 500 mille personnes auront visité la Caverne d'ici la fin de l'année. Selon l'Agence de Développement Touristique de l'Ardèche, 20% de ces touristes expliquent qu'ils ne seraient pas venus en Ardèche si l'établissement n'avait pas été réalisé, ce qui témoigne de son rôle moteur. Une très grande majorité de la clientèle est française et vivant à moins de deux heures de route. L'impact économique, lié uniquement à la réplique de la Grotte Chauvet, est estimé pour le Sud-Ardèche à 25 millions d'euros.