Économie – Social

Ardennes: début des travaux de remplacement des barrages à aiguilles

Par Renaud Biondi-Maugey, France Bleu Champagne-Ardenne lundi 13 avril 2015 à 10:55

Barrage à aiguilles
Barrage à aiguilles © Baméo

La société Baméo vient d'entamer les travaux visant à remplacer les vieux barrages en bois, dits barrages à aiguilles, situés le long du fleuve Meuse. Le chantier doit durer 5 ans.

L'investissement est colossal, l'un des plus importants de ces dernières années dans la région : 312 millions d'euros pour une trentaine de barrages, dont 19 se trouvent dans les Ardennes, le long du fleuve Meuse. Les travaux doivent durer pendant 5 ans, jusqu'en 2020. 

Il s'agit de remplacer les vieux barrages en bois, dits barrages à aiguilles, datant de la fin du 19e siècle. Ils sont composés chacun de 1000 à 1600 aiguilles de bois, freinant l'écoulement de l'eau. Ils fonctionnent encore parfaitement, en maintenant l'étiage l'été et permettant la navigation fluviale. Le seul problème se pose en cas de crue, il faut désactiver ces barrages pour éviter qu'ils n'aggravent l'inondation et cela se fait à la main. Le travail est fastidieux, dangereux, les aiguilles sont retirées une par une. Certaines mesurent jusqu'à 3 mètres de long, pèsent 25 kilos.  

Ces vieux barrages seront donc remplacés par des barrages télécommandés et automatisés. Ce ne seront plus des aiguilles qui freineront l'écoulement de l'eau mais des baudruches gonflables. 

Les travaux débutent dans la pointe de Givet (Ardennes) et se poursuivront barrage par barrage plus en amont du fleuve dans les mois et les années à venir, jusqu'en 2020. 

A quoi ressemblent ces barrages à aiguilles voués à la disparition? Explications de Stéphane Brandino, le président de la société Baméo, qui réalise les travaux : 

Stéphane Brandino, président de la société Baméo

Précisions, pour France Bleu Champagne-Ardenne, de Renaud Biondi-Maugey...

Renaud Biondi-Maugey

Barrage à aiguilles - Aucun(e)
Barrage à aiguilles