Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Ardentes : FPPI, ex-parqueterie berrichonne, renoue avec la tradition de la braderie

vendredi 8 juin 2018 à 4:09 Par Sarah Tuchscherer, France Bleu Berry

Pendant deux jours, FPPI, l'ex-parqueterie berrichonne, organise une braderie. C'est l'occasion, pour l'entreprise en redressement judiciaire, de renouer avec une tradition ancienne.

L'entreprise ardentaise produit chaque année entre 300.000 et 400.000 mètres carrés de parquet.
L'entreprise ardentaise produit chaque année entre 300.000 et 400.000 mètres carrés de parquet. © Radio France - Sarah Tuchscherer

Ardentes, France

Elle avait disparu depuis une quinzaine d'années, mais ce week-end, c'est le retour de la braderie à la parqueterie berrichonne d'Ardentes. L'entreprise, qui s'appelle désormais FPPI (France Production Parquet Innovation), vend pendant deux jours ses fins de série à prix cassés : à partir de cinq euros le mètre carré et jusqu'à 35 euros, avec des lots allant de cinq à 200 mètres carrés. « Chacun pourra trouver son bonheur » prédit ainsi le directeur général Philippe Mérigot. 

Philippe Mérigot, directeur général de FPPI - Radio France
Philippe Mérigot, directeur général de FPPI © Radio France - Sarah Tuchscherer

Un redémarrage encourageant

Le retour de cet événement, c'est tout un symbole pour l'entreprise, placée en redressement judiciaire depuis la mi-décembre. Depuis, la direction a totalement revu sa stratégie en modernisant sa gamme et en revoyant son système de distribution. Un travail qui, selon Philippe Mérigot, commence à porter ses fruits : « ça se présente plutôt pas mal puisqu’on a 15% de croissance. On a une gamme qui plaît vraiment, ça confirme qu’on a fait les bons choix stratégiques ». Mercredi prochain, les dirigeants de FPPI ont rendez-vous au tribunal de commerce pour faire le point sur la situation de leur entreprise. Selon Philippe Mérigot, la justice devrait alors prononcer un allongement de six mois de la période de redressement judiciaire. Signe encourageant : la parqueterie a de nouveau recours à l'intérim, elle envisage même de procéder à des embauches en septembre-octobre. 

Infos pratiques : la braderie a lieu ce vendredi 8 juin de 13h30 à 18h et samedi 9 juin de 9h à 17h à la parqueterie, rue du château d'eau à Ardentes. 

Les lames défilent sur les lignes de production (les taches brunes que l'on voit ici, c'est le mastic appliqué sur les nœuds du bois, il est ensuite recouvert de vernis). - Radio France
Les lames défilent sur les lignes de production (les taches brunes que l'on voit ici, c'est le mastic appliqué sur les nœuds du bois, il est ensuite recouvert de vernis). © Radio France - Sarah Tuchscherer