Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie - Social

Ariège : le maire de Mazères demande aux pouvoirs publics d'aider l'entreprise aéronautique Taramm

-
Par , France Bleu Occitanie

Journée de grève ce mercredi à l'entreprise Taramm, en Ariège, spécialisée dans la production de pièces aéronautiques pour les Boeing 737 MAX touchés par la crise. Les salariés sont inquiets pour l'avenir de leur société, le maire de Mazères également, il promet de les aider.

Le Boeing 737 MAX
Le Boeing 737 MAX © Radio France - Bénédicte Dupont

Mazères, France

Les salariés d'une entreprise ariégeoise ont fait grève ce mercredi, inquiets pour leur avenir. Ils font partie de la société Taramm implantée sur la commune de Mazères depuis 2016 et qui compte près de 160 employés.

L'entreprise est spécialisée dans la fonderie, des pièces pour l'aéronautique. Selon le maire de la ville, Louis Marette, jusqu'ici environ 60% de la production étaient consacrés à Boeing pour le 737 max dont la production est arrêtée depuis deux accidents survenus l'année dernière.

Le maire de Mazères a contacté les pouvoirs publics (chambre des métiers, tribunal de commerce et direccte) pour aider Taramm : "_Les salariés m'ont appelé après qu'on leur a annoncé qu'il y allait avoir du chômage technique, ils étaient catastrophés_. J'ai donc alerté les pouvoirs publics que je trouvais mous sur cette affaire."

"En 2016, on a fait tout ce qu'il fallait pour aider l'entreprise à s'installer à Mazères et on continuera à les aider. Mais il faut que les pouvoirs publics fassent quelque chose. La Direccte, c'est son rôle, c'est pas uniquement de venir contrôler c'est aussi de venir aider les entreprises quand elles connaissent des problèmes."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu