Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Un accord prévoit 100 départs volontaires chez Aubert & Duval à Pamiers

-
Par , France Bleu Occitanie

La crise se poursuit pour le secteur de l'aéronautique, un accord vient d'être signé entre la direction et les syndicats d'Aubert & Duval, premier employeur privé en Ariège. Le plan ne prévoit pas de départs contraints mais 100 départs volontaires sur le site de Pamiers.

Manifestation à Aubert & Duval (photo d'illustration)
Manifestation à Aubert & Duval (photo d'illustration) © Maxppp - Marie Lagedamon

Un plan de départs volontaires est amorcé chez le sous-traitant aéronautique Aubert & Duval. En Ariège, à Pamiers, ça représente 100 départs volontaires, soit 10% des effectifs. Conséquence de la crise traversée par le secteur à cause de l'épidémie. L'entreprise a enregistré plus de 50% de baisse de son activité. Un accord vient donc d'être signé entre la direction et les syndicats pour ce plan de départs volontaires. 

Il n'y a pas de départs contraints contrairement à ce qui avait été annoncé initialement. C'est une victoire temporaire pour les salariés, comme l'explique Sébastien Pollaert de la CGT : "Ils se sentent rassurés du fait qu'on ne peut pas les contraindre à partir. On a des salariés qui sont plutôt contents parce qu'ils sont à un an ou deux de la retraite et ils vont pouvoir partir plus tôt." Sébastien Pollaert cite aussi l'exemple des jeunes qui avaient un projet et qui vont profiter de ce plan pour le réaliser.

L'avenir d'Aubert & Duval en suspens à cause de la crise sanitaire

Par ailleurs les syndicats chez Aubert & Duval viennent d'envoyer un courrier au gouvernement et aux élus locaux, dont la présidente de région Carole Delga. Ils les interpellent sur l'avenir de l'entreprise. La vente de l'entreprise n'avance pas. Elle est comme suspendue à cause de la crise sanitaire. Aubert & Duval devait être racheté par un consortium composé d'Airbus, Safran et Ace Management.

Les salariés sont inquiets parce que l'avenir du site reste dépendant de l'évolution de la crise sanitaire liée à l'épidémie. Au début de la crise, 180 intérimaires avaient été remerciés faute d'activité. Quelque 1.050 salariés travaillent sur le site de Pamiers.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess