Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Arjo Wiggins Security : l'entreprise en liquidation judiciaire au 30 janvier

-
Par , France Bleu Isère

La lente agonie du papetier isèrois continue. Après le redressement judiciaire d'Arjo Wiggins Rives, c'est au tour d'Arjo Wiggins Security d'être mis, cette fois, carrément en liquidation judiciaire sans passer par la case repreneur. Les 19 salariés seront au chômage le 30 janvier prochain.

Le site d'Arjo Wiggins Security à Apprieu
Le site d'Arjo Wiggins Security à Apprieu -

Apprieu, France

Le 30 janvier prochain, tout sera fini pour les 19 salariés, des techniciens et des ingénieurs, qui, à Apprieu, font de la recherche et développement sur les papiers utilisés pour les documents de sécurité, comme les cartes d'identité, les cartes grises, les passeports. Parmi ses clients, l'Etat français : "Il nous laisse mourir!" s'insurge le personnel.

A la fin du mois, ils seront tous licenciés sans autre forme de procès !  Et pourtant, c’était le fleuron de l'entreprise, grâce aux brevets et a l'innovation. Aujourd'hui, les salariés se sentent abandonnés, livrés à eux-mêmes, sans cellule de reclassement, avec un savoir-faire qu'on jette aux orties.

Le CIRI suivait le dossier

Maria Delaigue, 25 ans chez Arjo, est chercheuse à Apprieu. Elle est aussi élue CGT du comité d'entreprise : " On était suivi par le CIRI, le comité interministériel du redressement industriel, qui dépend du Ministère de l'Economie. On nous avait promis qu'on serait placé en redressement judiciaire. Et le 16 janvier dernier, le tribunal de commerce de Nanterre a prononcé la liquidation sèche. C'était le coup de grâce, on ne s'y attendait pas! "

Les salariés ont accroché leurs blouses de travail aux grilles de l'entreprise

En signe de colère, les salariés ont accroché leurs blouses de chercheurs aux grilles de l'entreprise isèroise : "On a réalisé ici 80 % des 194 invention du groupe ! Cela avait permis de déposer 1700 brevets qui rapportaient chaque année un million d'euros au groupe. On nous appelait la poule aux oeufs d'or. L'actionnaire a vendu les oeufs et a tué la poule. Quel gâchis ! Voila comment on traite la recherche française." s'indigne maria Delaigue.

Des blouses blanches qui flottent dans le froid de l'hiver. - Radio France
Des blouses blanches qui flottent dans le froid de l'hiver. © Radio France -

Les biens du site d'Apprieu vont être vendus aux enchères. 

Arjo Wiggins Security aurait dû fêter ses 30 ans cette année. Deux autres unités du groupe sont concernées par cette liquidation judiciaire : le siège, avec 18 personnes, en région parisienne et l'usine de Seine-et-Marne qui emploie 200 personnes. 

Au total, 240 salariés sur le carreau le 30 janvier

Dans cette usine, les employés menacent de faire brûler leur stock de papier qui sert a fabriquer des billets de banque ! 

L'actionnaire, qui avait racheté l'entreprise en avril 2018, Blue Motion Technology, un fond d'investissement suisse-allemand, n'a pas souhaité réagir.