Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie - Social
Dossier : Les papeteries Arjowiggins dans la tourmente

Arjowiggins : le directeur de la papeterie de Bessé-sur-Braye renonce à son projet de reprise

-
Par , France Bleu Maine

C'était le dernier espoir auquel s'accrochaient encore certains salariés d'Arjowiggins à Bessé-sur-Braye (Sarthe) : le directeur du site n'ira pas au bout de son projet de reprise selon la CGT, qui confirme une information de l'hebdomadaire Le Petit Courrier.

Faute de financement privé, l’ancien directeur d'Arjowiggins à Bessé-sur-Braye (Sarthe) annonce qu’il renonce à son projet de reprise de la papeterie
Faute de financement privé, l’ancien directeur d'Arjowiggins à Bessé-sur-Braye (Sarthe) annonce qu’il renonce à son projet de reprise de la papeterie © Radio France - Boris Hallier

Bessé-sur-Braye, France

"On est un peu assommé", explique Laurent Trudel, représentant CGT de la papeterie Arjowiggins de Bessé-sur-Braye, à France Bleu Maine, confirmant une information de l'hebdomadaire Le Petit-Courrier-L'Echo de la Vallée du Loir : faute de pouvoir aboutir (notamment sur la question du financement) dans un délai suffisamment court pour faire redémarrer l'usine rapidement, le projet de reprise porté par le directeur Jean-Christophe Mailhan est abandonné. C'était le dernier espoir auquel s'accrochaient certains des près de 600 salariés de l'usine sarthoise, liquidée le 22 mars dernier.

Le dernier espoir de sauver un fleuron s'évanouit

"La direction a jeté l'éponge", poursuit Laurent Trudel, "et pour nous c'est difficile parce que ça veut dire qu'il n'y a plus de piste maintenant".     Arjowiggins était -de loin - le premier employeur de Bessé-sur-Braye, et l'un des fleurons de l'industrie papetière française, à la recherche d'un repreneur depuis plus d'un an. 

Depuis l'arrêt de l'usine sarthoise, il est devenu quasi impossible de s'approvisionner en papier recyclé fabriqué en France, une filière pourtant marquée par une demande en forte croissance. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu