Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Arjowiggins : les salariés sarthois préparent l'avenir

-
Par , France Bleu Maine

A Bessé-sur-Braye, certains salariés d'Arjowiggins continuent à se rendre à la papeterie placée en liquidation judiciaire il y a une semaine. Partagés entre colère et fatalisme, ils préparent l'avenir.

Une semaine après la liquidation judiciaire de leur papeterie, les salariés d'Arjowiggins restent mobilisés à Bessé-sur-Braye.
Une semaine après la liquidation judiciaire de leur papeterie, les salariés d'Arjowiggins restent mobilisés à Bessé-sur-Braye. © Radio France - Boris Hallier

Bessé-sur-Braye, France

C'était il y a une semaine. Les salariés d'Arjowiggins de Bessé-sur-Braye apprenaient la liquidation judiciaire de leur papeterie. Près de 600 personnes se sont ainsi retrouvés sans emploi du jour au lendemain. Un véritable désastre économique pour cette petite commune, à une heure du Mans, à la frontière entre la Sarthe et le Loir-et-Cher.

Une semaine après la liquidation judiciaire de leur papeterie, les salariés d'Arjowiggins restent mobilisés à Bessé-sur-Braye. - Radio France
Une semaine après la liquidation judiciaire de leur papeterie, les salariés d'Arjowiggins restent mobilisés à Bessé-sur-Braye. © Radio France - Boris Hallier

Depuis, des salariés continuent à se rendre à l'usine. Certains pour récupérer leurs affaires. D'autres pour être reçus par des conseillers du cabinet chargé de les accompagner dans leurs démarches. Une permanence a été installée dans l'enceinte de la papeterie. "C'est pour savoir si on veut une reconversion, si on est mobile, préparer un CV...", explique Gérald, qui sort de son rendez-vous. Lui a fait le choix de se reconvertir.

Surveillance des bâtiments

Après l'annonce de la liquidation, un fil a été tendu le long de l'usine. Les salariés l'appellent le défouloir. Des t-shirts jaunes y ont été accrochés avec des inscriptions et des messages de colère.

Une semaine après la liquidation judiciaire de leur papeterie, les salariés d'Arjowiggins restent mobilisés à Bessé-sur-Braye. - Radio France
Une semaine après la liquidation judiciaire de leur papeterie, les salariés d'Arjowiggins restent mobilisés à Bessé-sur-Braye. © Radio France - Boris Hallier

Pour éviter toute intrusion dans l'usine, toute dégradation des machines, des salariés ont mis en place un système de surveillance. Un écran a été installé dans le pavillon d'accueil et des groupes font des rondes pour protéger le matériel. "On a toujours un petit espoir qu'un repreneur soit intéressé donc il faut absolument qu'on préserve nos outils", explique Gilles. 

Un système de vidéosurveillance permet de protéger les machines de la papeterie.  - Radio France
Un système de vidéosurveillance permet de protéger les machines de la papeterie. © Radio France - Boris Hallier
Choix de la station

France Bleu