Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Ascoval : la reprise par British Steel "se fera" assure le ministre de l'Économie

-
Par , France Bleu, France Bleu Nord

"British Steel tiendra ses engagements" dans le dossier de reprise de l'aciérie Ascoval à Saint-Saulve dans le Nord. C'est ce qu'a assuré ce mercredi le ministre de l'Economie, Bruno Le Maire, lors des questions au gouvernement à l'Assemblée nationale.

La reprise d'Ascoval par British Steel "se fera" assure Bruno Le Maire, le ministre de l'économie et des finances (photo d'archives).
La reprise d'Ascoval par British Steel "se fera" assure Bruno Le Maire, le ministre de l'économie et des finances (photo d'archives). © Radio France - Antoine Denéchère

Saint-Saulve, France

Le ministre de l'Economie Bruno Le Maire s'est voulu rassurant ce mercredi 15 mai 2019 lors de la séance des questions au gouvernement à l'Assemblée nationale. Alors que les salariés de l'aciérie Ascoval dans le Nord s'inquiètent de la solidité du groupe British Steel repreneur fraîchement nommé de leur usine, le ministre s'est montré très ferme.  Selon lui, l'Etat et le groupe britannique ont débloqué des fonds ce mercredi. "British Steel tiendra ses engagements, l'Etat français tiendra ses engagements vis à vis d'Ascoval, et la reprise d'Ascoval par British Steel se fera", a déclaré Bruno Le Maire. 

Le ministre a indiqué qu'il avait "décidé aujourd'hui (mercredi, NDLR) le déblocage des 15 millions d'euros de prêt pour Ascoval" et que "British Steel a débloqué aujourd'hui les cinq millions d'euros qu'il s'était engagé à débloquer également". Le sidérurgiste britannique British Steel avait annoncé mardi mener des discussions afin d'obtenir un soutien financier tout en promettant d'assurer la reprise de l'aciériste Ascoval. Deux-cents soixante-dix salariés travaillent sur le site nordiste et le plan de reprise validé le 2 mai dernier prévoit qu'ils gardent tous leur emploi.