Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Associations, agriculteurs, infrastructures... En plein confinement, la Seine-Maritime distribue ses aides

Le Conseil départemental de Seine-Maritime s'est réuni en commission permanente, ce lundi 27 avril à Rouen. Il y a examiné 71 dossiers de demandes de subventions de la part des acteurs du département : associations, agriculteurs, collectivités locales, etc.

Ce lundi 27 avril, en commission permanente à Rouen, le Conseil départemental de Seine-Maritime a décidé des attributions de subventions, en pleine crise sanitaire.
Ce lundi 27 avril, en commission permanente à Rouen, le Conseil départemental de Seine-Maritime a décidé des attributions de subventions, en pleine crise sanitaire. © Radio France - Bénédicte Courret

Même en plein confinement lié à la crise sanitaire du coronavirus Covid-19, les aides aux acteurs départementaux (associations, collectivités locales, travailleurs, etc) continuent d'être en discussion. Le Conseil départemental de Seine-Maritime a tranché sur 71 dossiers de demande de subvention, ce lundi 27 avril en commission permanente, à Rouen (Seine-Maritime).  Ces demandes représentaient un total de 4,6 millions d'euros accorder (ou non) aux acteurs du département. On fait le point sur les principales décisions prises.

Avance de subventions aux associations

Bonne nouvelle pour les associations seino-marines qui avaient fait une demande de subvention pour 2020 : une avance allant jusqu'à 80% du montant de l'an dernier, 2019, leur sera accordée. Sachant que parmi ces 80% accordés, sont comprises les sommes déjà octroyées aux associations depuis le 1er janvier 2020.

Soutien aux agriculteurs

Afin de soutenir les agriculteurs de Seine-Maritime, deux dispositifs leur sont accordés :

  • Une aide à l'achat de petit matériel : un total de 277 922,34 euros est débloqué pour faciliter les investissements matériels (véhicules, machines, etc) nécessaires à la vie quotidienne dans une exploitation agricole.
  • Une aide pour les concours bovins : "L’objectif est d’aider financièrement des éleveurs de la Seine-Maritime à participer au Concours Général Agricole organisé à l’occasion du Salon International de l’Agriculture, source d’attractivité pour l’agriculture départementale", expose le Conseil départemental. Chaque animal présenté au concours rapportera 300 euros à son propriétaire, de quoi l'aider à payer les frais d'inscription et le défraiement.

Aide aux collectivités locales

La commission a également décidé d'un soutien à 26 communes de Seine-Maritime, pour différents investissements :

  • Sassetot-le-Mauconduit : 48 500,35 € pour rénover la boucherie-charcuterie.
  • Beuzeville-la-Grenier, Criel-sur-Mer, Elbeuf-sur-Andelle, Ermenouville et Touffreville-la-Corbeline : un total de 49 617 € leur est accordé pour des travaux dans des bâtiments communaux (mairie, locaux techniques, etc).
  • Beuzeville-la-Grenier, Gaillefontaine, Mesnières-en-Bray, Orival et Val-de-Scie : un total de 34 409 € pour rénover des bâtiments culturels et d'animation (espace culturel, salle polyvalente, etc).
  • Ardouval, Haussez, Robertot, Saint-Martin-Osmonville et Saint-Pierre-lès-Elbeuf : un total de 33 344 € à investir dans l'accessibilité dans les lieux publics.
  • Beuzeville-la-Grenier, Blangy-sur-Bresle, Cuverville, Fontenay, Héricourt-en-Caux, Longuerue, Pissy-Pôville  et Gaillefontaine : un total de 109 598 € pour les écoles, établissements périscolaires et centres de loisir.
  • Menonval et Retonval : un total de 2 658 € pour des équipements de gestion de l'eau.

Un dernier dossier d'infrastructures a été validé, celui du port de plaisance de Fécamp : "480 000€ sont accordés à la Chambre de commerce et d’industrie Seine Estuaire (CCISE) pour l’opération de modernisation du port", précise le Conseil départemental. Un chantier qui s'étale jusqu'en 2023.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu