Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Confinement : l'UFC-Que Choisir incite les automobilistes à réclamer une baisse de leur cotisation d'assurance

-
Par , France Bleu

L'UFC-Que Choisir a renouvelé ce mardi son appel aux assureurs automobiles à reverser aux assurés une partie des sommes économisées pendant le confinement. L'association de consommateurs estime que 2,2 milliards d'euros de cotisations auto et moto doivent être remboursés aux assurés.

L'UFC-Que Choisir appelle les assurés de demander eux-mêmes une diminution de leurs cotisations d'assurance automobile en raison du confinement
L'UFC-Que Choisir appelle les assurés de demander eux-mêmes une diminution de leurs cotisations d'assurance automobile en raison du confinement © Maxppp - Jean-François FREY

C'était l'une des conséquences positives du premier confinement et elle se constate à nouveau lors de cette deuxième édition : le nombre d'accidents de la route est en forte baisse. Par conséquent, l'UFC-Que Choisir renouvelle son appel à destination des assureurs auto/moto à reverser les sommes économisés aux assurés. 

Selon l'association de défense des consommateurs, 2,2 milliards d'euros de cotisations doivent être remboursées. Un trop-perçu lié à la chute de trafic routier et donc du nombre d'accidents. Cet appel de l'UFC-Que Choisir avait déjà été lancé lors du premier confinement mais les assureurs n'avaient pas tous joué le jeu. 

"Sur les 12 principaux assureurs, il n'y en a que cinq qui ont fait des gestes pour tout ou partie de leurs clients. Et le reste, Axa, Maaf, Crédit agricole assurances, Generali, Allianz ou Groupama par exemple, n'ont consenti à aucune diminution du montant de la prime", affirme Matthieu Robin, chargé de l'étude à l'UFC-Que Choisir.

L'association estime que chaque automobiliste peut se faire rembourser 50 euros en moyenne. Elle met à disposition des assurés un courrier-type visant à faciliter les démarches pour se faire rembourser partiellement.

Pour afficher ce contenu Scribd, vous devez accepter les cookies Mesure d'audience.

Ces cookies permettent d’obtenir des statistiques d’audience sur nos offres afin d’optimiser son ergonomie, sa navigation et ses contenus. 

Gérer mes choix

"Les tarifs devraient augmenter en moyenne l'an prochain entre 1,5 et 2%, ce qui est préjudiciable dans la mesure où il y a bien eu une baisse de la sinistralité importante", déplore par ailleurs Matthieu Robin. Certains assureurs ont tout de même annoncé qu'ils allaient geler leurs tarifs.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess