Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Attention aux arnaques dans des magasins de meubles éphémères en Sarthe

-
Par , France Bleu Maine

La direction départementale de la protection des populations en Sarthe appelle à la vigilance les consommateurs qui auraient été invités par téléphone à se rendre dans des magasins d'ameublement pour retirer un cadeau et participer à une loterie.

Des magasins éphémères d'ameublement utiliseraient des techniques de vente trompeuses, alerte la préfecture de la Sarthe (photo d'illustration).
Des magasins éphémères d'ameublement utiliseraient des techniques de vente trompeuses, alerte la préfecture de la Sarthe (photo d'illustration). © Radio France - Valérie Le Nigen

Depuis le 24 février, la préfecture de la Sarthe appelle les consommateurs à se montrer vigilants. En cause, des démarchages téléphoniques appelant à se rendre dans un magasin de meubles pour retirer un cadeau et à participer à une loterie. 

Des techniques bien rodées

La préfecture vise notamment les magasins d'ameublement éphémères qui ne restent qu'un ou deux mois au même endroit. Des méthodes loin d'être nouvelles et qui visent principalement les personnes âgées, plus vulnérables. 

Des méthodes bien rodées que liste la direction départementale de la protection des populations (DDPP) de la Sarthe:

  • prix gonflés artificiellement pour ensuite appliquer des remises illusoires pour faire croire aux consommateurs qu'ils font une bonne affaire
  • gains annoncés lors de loteries qui se transforment en bon d'achat à valoir le jour-même sur les articles en vente
  • tromperie sur la qualité et la provenance des articles
  • négociations commerciales agressives de la part des vendeurs pour faire pression sur les consommateurs 
  • non-respect des délais de rétractations de 14 jours

Ne pas se laisser avoir

Fabien Camacho, directeur adjoint de la DDPP conseille notamment de ne pas se précipiter dans l'achat, de comparer les prix et les produits avant d'acheter son canapé par exemple. Il ne faut pas se laisser avoir par les remises "exceptionnelles" mises en avant par les vendeurs. "Un canapé qui passe de 10 000 euros à 2 000 euros, c'est qu'il y a forcément quelque chose dernière qui peut être étrange."

Si malgré tout, vous allez au terme de la vente, vous n'avez pas à verser d'argent sur le moment. Le directeur adjoint de la DDPP conseille également d'être très vigilant. Ces entreprises pratiquent aussi très souvent la livraison dans la journée. Elles vont enlever votre ancien mobilier pour vous donner l'impression que vous ne pouvez plus vous rétracter. Or, vous le pouvez toujours, vous avez 14 jours pour le faire. Le mieux est d'envoyer un recommandé pour signaler que vous vous rétracter, mais aussi aller sur place prévenir le vendeur, conseille Fabien Camacho. 

Si vous avez été victimes de ces pratiques, vous pouvez prendre contact avec les enquêteurs de la direction départementale de la protection des populations de la Sarthe par téléphone (02 72 16 43 62) ou par mail (ddpp@sarthe.gouv.fr). Vous pouvez également vous tourner vers des associations de défense des consommateurs.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess