Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dans les rues de Strasbourg, ce mardi soir.

Attaque mortelle à Strasbourg : ce que l'on sait de la fusillade qui a fait au moins trois morts et 13 blessés

Économie – Social

Attention aux surprises, la taxe d'habitation arrive en Côte-d'Or

jeudi 11 octobre 2018 à 17:42 Par Lila Lefebvre, France Bleu Bourgogne

La taxe d'habitation 2018 devrait varier cette année pour 65 % des foyers côte-d'oriens qui y sont soumis. Ils bénéficieront des 30% d'exonération annoncés par le gouvernement. Mais la baisse sera moindre ou inexistante pour certains, en cause, la hausse du taux décidée dans une minorité de communes

.
. © Radio France - Julio Pelaez

Côte-d'Or, France

En 2020, 79,33% des 228 657 foyers aujourd'hui soumis à la taxe d'habitation en Côte-d'Or la verront disparaître de leurs impôts. Pour l'heure, 65% d'entre eux la voient diminuer de 30% cette année (les 15 % restants étant déjà exonérés). Pourtant ces 30% ne se traduisent pas en chiffres dans tous les foyers, c'est parce que certaines communes ont augmenté leur taux de taxe d'habitation. 

Qui a le droit à la réduction de 30% 

Pour rappel, les foyers concernés par la suppression progressive de la taxe d'habitation sont ceux dont le revenu fiscal de référence est inférieur ou égal à 27 000 € pour une personne célibataire, 43 000 € pour un couple, auxquels s'ajoutent 6 000 par demi-part supplémentaire. Cette année ils voient sont montant réduit de 30%, ce sera 65% l'an prochain et 100% en 2020. 

Pour sûr, la mienne n'a pas baissé", Michel, Dijon. 

Vous avez peut-être reçu par mail le montant de votre taxe d'habitation 2018, avec ce petit message :  "à la suite de la réforme nationale de la taxe d’habitation, vous bénéficiez pour cette année d'une réduction de 30 % de cet impôt. Toutefois, l'une au moins de vos collectivités locales ayant augmenté son taux ou supprimé des avantages vous concernant, votre gain est diminué de xx €.   Votre taxe d'habitation est donc de xxxx €. Sans cette réforme, elle serait de xxx €."

Car si vous sortez votre calculette, le compte n'y est pas forcément, "pour sûr la mienne n'a pas baissé", souffle Michel, pour lui la raison est simple, il fait parti des 20% de Français à déclarer trop aux impôts pour se voir appliquer de cette baisse. Mais d'autres en bénéficient bien sauf que ça ne se traduit pas exactement dans le montant qu'il leur reste à payer. C'est parce qu'entre temps leur commune a pu voter l'augmentation de la taxe d'habitation, c'est le cas pour 137 municipalités du département. En outre 5 communes côte-d'oriennes ont fait évoluer leur régime d'abattements en 2018.