Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Au 1er janvier, la mutuelle santé sera obligatoire dans toutes les entreprises

lundi 9 novembre 2015 à 14:48 Par Antoine Sabbagh, France Bleu Nord

Bientôt une petite révolution dans le monde du travail ! Au 1er janvier, toutes les entreprises, même celles qui n'ont qu'un seul salarié, devront avoir mis en place une mutuelle santé. Ca concerne 4 millions de salariés, dont 400 000 qui ne sont couverts par aucune assurance santé.

Et à moins de 2 mois de l'échéance, beaucoup d'entreprises, notamment les plus petites n'ont pas encore lancé les démarches pour mettre en place cette mutuelle obligatoire. Attention ! Celles qui ne seront pas en règle risquent des sanctions : à la fois de la part de l'URSSAF mais aussi de salariés qui pourraient traîner leur employeur aux prud'hommes pour non respect de cette mutuelle obligatoire.

Que risque un employeur qui ne met pas de mutuelle en place ?

Les employeurs ne pourront pas dire qu'ils ont été pris de court : le texte de loi qui impose cette mutuelle obligatoire date de....2013 ! Il prévoit que le patron doit prendre en charge au moins 50 % de cette mutuelle (il peut faire plus), le reste est payé par le salarié. 

Les tarifs démarrent à une quinzaine d'euros par mois, mais à ce prix-là c'est vraiment la garantie ultra-minimale, les professionnels appellent d'ailleurs à se méfier de ce prix d'appel, de ces offres trop alléchantes. En moyenne, il faut compter donc au minimum une trentaine d'euros par mois, mais ça peut monter jusqu'à près de cent euros. sachant que le salarié peut toujours, à ses frais, prendre des options. Utile quand on sait que cette mutuelle ne couvre que l'employé et pas sa famille !

Les patrons ne sont pas emballés par cette mutuelle obligatoire

La mutuelle n'est obligatoire que pour les salariés en CDI, elle ne l'est pas pour les CDD, les apprentis, les temps partiels. Enfin les particuliers-employeurs ne sont pas concernés.

Dernier point, et il est important. La mutuelle obligatoire peut se transformer en cadeau (un peu) empoisonné pour le salarié. En effet, il doit déclarer dans ses revenus la part payée par l'employeur, certains ont donc vu leurs impôts augmenter sensiblement.