Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Au camping de Villey-le-Sec, on s'active pour que tout soit prêt le 2 juin

-
Par , France Bleu Sud Lorraine

Depuis jeudi 28 mai et les annonces d'Edouard Philippe, Didier Bontemps, le gérant du camping de Villey-le-Sec, en Meurthe-et-Moselle, ne chôme pas. Avec son frère et associé, ils achèvent les derniers préparatifs avant la réouverture attendue le 2 juin.

Didier Bontemps, le gérant du camping et son frère Denis Bontemps, se préparent à la réouverture le 2 juin.
Didier Bontemps, le gérant du camping et son frère Denis Bontemps, se préparent à la réouverture le 2 juin. © Radio France - Marie Roussel

Suite aux annonces du Premier ministre Edouard Philippe jeudi, ils n'arrêtent pas. Le gérant du camping de Villey-le-Sec (Meurthe-et-Moselle) Didier Bontemps, et son frère Denis, sont à pied d'œuvre pour peaufiner les derniers préparatifs avant la réouverture le 2 juin

Mettre en place le protocole sanitaire

"Il faut faire encore quelques travaux d'installation, le nettoyage, la désinfection des sanitaires, préparer les équipements locatifs, vérifier le gaz..." la liste énumérée par l'associé Denis Bontemps est longue. "C'est un peu speed mais ça va le faire", assure de son côté le gérant. 

La direction doit également anticiper sur protocole sanitaire, qui ne lui était pas encore parvenue samedi. Elle a commencé à tracer des marquages au sol, et compte séparer le flux des entrées de celui des sorties dans les sanitaires. Un lavabo sur deux sera condamné pour assurer les distances de sécurité. Enfin, du gel hydroalcoolique sera proposé à l'entrée des bâtiments. Pas simple à mettre en place 

Première saison pour Didier Bontemps

Tout cela n'est pas forcément évident à mettre en place, confie Denis Bontemps, surtout que c'est sa première saison à la tête du camping. "C'est sûr qu'on ne pensait pas avoir à se soucier de ces problématiques. Et cela a un coût non négligeable, surtout pour un démarrage d'activité."

Le camping au une capacité de 90 places, plus 7 hébergements locatifs.
Le camping au une capacité de 90 places, plus 7 hébergements locatifs. © Radio France - Marie Roussel

Pour l'instant, le camping de Villey-le-Sec , 90 emplacements et 7 hébergements locatifs disponibles, compte encore peu de réservations. "On sent quand même un léger frémissement, les gens appellent pour avoir des informations", indique Didier Bontemps. L'associé veut croire que l'hôtellerie de plein-air a tout à gagner cette saison. "On pense que cela peut redonner le goût du camping aux habitants du secteur. Ils vont peut-être avoir envie de redécouvrir leur territoire et il peut y avoir un engouement sur l'activité camping"

Notre espoir, c'est que la perte de la clientèle étrangère soit compensée par une clientèle locale plus importante.

Il compte d'autant plus sur cette clientèle locale que les touristes d'Europe du Nord risquent de se faire rare cette saison : 85% des campeurs à Villey-le-Sec sont d'origine étrangère.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess