Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Au Havre, où en est-on de la vaccination en entreprises ?

Début mai, la ministre du Travail visitait un site de l'entreprise Safran en région parisienne et annonçait une accélération de la vaccination en entreprise mais il faut rappeler que cela ne concerne que les grosses entreprises bénéficiant d'un service de santé au travail.

l'usine Renault de Sandouville sur la zone industrielle du Havre
l'usine Renault de Sandouville sur la zone industrielle du Havre © Radio France - Amélie Bonté

Depuis le début de la pandémie du coronavirus, le gouvernement incite les entreprises à participer aux différents dispositifs comme le dépistage et désormais la vaccination. Début mai, la ministre du Travail Elizabeth Borne visitait un site de l'entreprise Safran en région parisienne et annonçait une accélération de la vaccination en entreprise. Cela dit, il faut rappeler que cela ne concerne que les grosses entreprises bénéficiant d'un service de santé au travail. Au Havre, 4 sont concernées sur 1 200.

Chez Safran, peu de vaccinés mais peu de monde sur place

Le site Safran de Gonfreville l'Orcher compte 1 700 salariés. Depuis le début de la crise sanitaire, la plupart d'entre eux est au chômage partiel de longue durée car l'usine fabrique des nacelles pour l'aéronautique, un secteur à l'arrêt. Il y a donc 45 salariés vaccinés avec de l'Astrazeneca et 10 avec du Johnson&Johnson. Toutes les doses reçues ont été utilisées précise l'entreprise.

Chez Total, pas de chiffres 

La plus grande raffinerie de France située également à Gonfreville l'Orcher compte 1 500 employés. I y a deux services de santé, l'un pour la raffinerie et l'autre pour la partie pétrochimie avec 4 médecins et 7 infirmières. Ils ont donc vacciné depuis février avec de l'Astrazeneca en suivant les recommandations du gouvernement mais l'entreprise ne donne pas de chiffres.

Chez Renault, pas facile à mettre en place

Sur le site Renault de Sandouville, 1 200 salariés travaillent jour et nuit en fonction de leur rotation. On encourage toujours à la vaccination explique-t-on mais c'est assez long et compliqué à mettre en oeuvre sur chaque site Renault. Jusqu'à présent seule une poignée de salariés a donc été vaccinée sur place, là aussi il s'agit des catégories recommandés par le gouvernement.

Chez Chevron, 100% de public concerné vacciné

Chez Chevron Oronite situé à Gonfreville l'Orcher, on compte 700 personnes. Le medecin et les 2 infirmières ont vacciné une centaine de salariés soit 100% du public concerné par la phase actuelle de vaccination. Ici on précise que c'est pratique et gérable car les salariés connaissent bien leur médecin du travail. 

Au début du mois de mai, la ministre Elizabeth Borne a promis un circuit d'approvisionnement des doses plus direct et plus simple pour les entreprises. Toutes semblent attendre la phase du 15 juin pour proposer une vaccination ouverte à tous leurs salariés. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess