Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Au Havre, sans salaire depuis deux mois, les salariés de LHT voient le bout du tunnel

jeudi 8 mars 2018 à 18:35 Par Amélie Bonté, France Bleu Normandie (Seine-Maritime - Eure)

Au Havre, les 18 salariés de la société de transport logistique LHT sont sans salaire depuis deux mois. Le patron est parti avec le matériel en janvier et la société vient d'être mise en liquidation judiciaire.

La société LHT a été plusieurs fois rachetée, elle s'appelait auparavant Luritrans
La société LHT a été plusieurs fois rachetée, elle s'appelait auparavant Luritrans © Radio France - Amélie Bonté

Le Havre, France

Au Havre, la société de transport logistique LHT est en liquidation judiciaire depuis mercredi soir. Enfin, les 18 salariés vont pouvoir tourner la page et chercher un nouvel emploi car depuis deux mois, ils n'avaient plus de salaire et auparavant la société battait déjà de l'aile.

Les salariés peuvent désormais s'inscrire à Pôle Emploi - Radio France
Les salariés peuvent désormais s'inscrire à Pôle Emploi © Radio France - Amélie Bonté

L'an dernier, ils avaient déjà fait grève pendant 45 jours car ils n'étaient pas payés. Finalement ils ont récupéré leur argent et l'entreprise a été rachetée mais l'atelier a été vidé en janvier par le patron...

ECOUTEZ Le reportage d'Amélie Bonté

Depuis janvier, l'atelier de réparation des poids-lourds est vide - Radio France
Depuis janvier, l'atelier de réparation des poids-lourds est vide © Radio France - Amélie Bonté

Jean-Pierre Métayer était mécanicien, il réparait les poids-lourds avant qu'ils ne repartent sur les routes de France. Depuis deux mois, sans salaire, il se débrouille pour vivre mais surtout il est amer à l'encontre de son patron : 

Je lui en veux pour toutes les conneries qu'il a racontées. Pour moi c'est un escroc"

Malgré les difficultés financières, d'autres salariés ne jettent pas la pierre à leur employeur. Yohan Bouteiller était chauffeur :

1,8 millions € de dettes créées par les anciens propriétaires donc je comprends que notre patron ait jeté l'éponge au bout de 6 mois"

Le plus dur à gérer pour tous, c'est la lenteur administrative mais désormais, fin du tunnel. La liquidation judiciaire prononcée, ils peuvent s'inscrire à Pôle Emploi et chercher un nouveau travail. Pour Yohan, ça sera dans la pétro-chimie.